Descriptifs de cours à contenu variable

COM

Voici la liste des cours à contenu variable siglés COM. Cliquez sur le titre pour voir la description du cours.

COM522N – Communication et relations amoureuses
COM522P – Communication contemporaine et approches anthropologiques
COM522Q – Communication et médiatisation de la santé
COM522R – Changement émergent et innovation
COM522S – Intervention en ligne et santé
COM522T – Approches communicationnelles du changement organisationnel


COM522N – Communication et relations amoureuses

Cours atelier. Le vécu amoureux des participants envisagé selon plusieurs approches disciplinaires : approches communicationnelle, sociologique, philosophique, sexologique, symbolique, archétypale et autres. Un survol des différentes représentations sociales des relations amoureuses dans la littérature, le cinéma, l’art, les milieux organisés. Le développement de la relation amoureuse dans le temps. La fin de la relation amoureuse. Les caractéristiques de la relation amoureuse dans le contexte post-moderne d’un monde de changement constant. La spécificité de la relation amoureuse dans l’ensemble des relations interpersonnelles. L’intervention auprès des personnes et des groupes au niveau des relations amoureuses. La perspective phénoménologique-humaniste-existentielle des relations amoureuses sera privilégiée ; l’approche communicationnelle créatrice sera privilégiée pour le travail intensif en groupe.


COM522P – Communication contemporaine et approches anthropologiques

Ce cours met au jour les apports de l’anthropologie pour l’observation et l’analyse de la communication contemporaine : interpersonnelle, organisationnelle et médiatique. Les enjeux relatifs aux fondements et aux approches anthropologiques sont présentés en relation avec la spécificité des phénomènes de communication étudiés. Les outils conceptuels et méthodologiques de l’anthropologie et de l’ethnographie sont privilégiés. Les thèmes abordés comprennent notamment le langage, la gestualité, les corporéités, les mises en scènes imaginaires, rituelles et symboliques.


COM522Q – Communication et médiatisation de la santé

Avec l’objectif d’amener les étudiants à mieux comprendre les processus de médiatisation de la santé et leur impact sur les acteurs, nous examinerons les conditions de production de l’information relative à la santé et de sa diffusion dans l’espace public.

Pour ce faire, nous allons identifier les différentes catégories de contenus médiatiques relatifs à la santé, apprécier leur valeur informative et cerner les représentations et les valeurs qu’ils véhiculent. Nous analyserons différentes catégories de contenus tirés des médias d’informations, de romans, de téléromans, de films, de publicités, de sites Internet, de campagnes de santé publique, etc….Nous traiterons également des relations qu’entretiennent les professionnels des médias avec la santé publique ou les soignants.

Nous nous intéresserons enfin, à la réception de ces informations sur la santé par les acteurs. Qu’en retiennent-ils ? Comment les utilisent-ils ? Comment ces informations viennent-elles modifier leurs relations aux soignants.

Les rencontres en classe seront très interactives et favoriseront les échanges entre les participants.


COM522R – Changement émergent et innovation

À partir d’une épistémologie humaniste de l’action et de la complexité, étude du changement non linéaire ou émergent (les courbes en U). Mise en œuvre de diverses pratiques participatives de changement émergent (forum ouvert, café de conversations, cercles de dialogue, découverte appréciative, future search…). Mise en œuvre de diverses approches créatives de design, d’animation ainsi que de création et de partage de la mémoire personnelle et collective médiatisée par l’art, les réseaux sociaux et les outils de modélisation. Réflexions sur l’accompagnement, les contextes et les conditions de mise en œuvre, l’individu et le collectif, les communautés. Réflexions sur les fondements, les enjeux et la pertinence sociale des différents modèles et pratiques. Formule expérientielle et réflexive d’apprentissage dans l’action avec apports théoriques.


COM522S – Intervention en ligne et santé

L’objectif de ce cours est d’initier les étudiants et les étudiantes aux pratiques d’intervention en ligne dans le domaine sanitaire et social. Le cours mettra l’accent sur les transformations qu’entraîne le développement du Web social sur les pratiques et les relations entre les acteurs dans le milieu de la santé et sur le potentiel d’Internet pour instaurer des communications personnalisées avec les publics cibles. Il vise également à analyser les enjeux méthodologiques et éthiques entourant chacune des étapes de développement d’interventions en ligne : cadre théorique de l’intervention, objectifs de l’intervention, définition des publics cibles, sélection des outils Web, modalités d’évaluation des interventions, réorganisation des ressources. Présentation de concepts et d’outils d’analyse, témoignages d’acteurs, exercices autour d’exemples en santé publique et communautaire.


COM522T – Approches communicationnelles du changement organisationnel

Ce cours vise la compréhension des approches communicationnelles du changement : leurs contextes d’application, leurs forces et leurs limites.
Théories et modèles relatifs aux approches communicationnelles du changement organisationnel : définitions du changement, historique et évolution des approches, forces et limites, développement de compétences analytiques et d’une lecture critique, application des approches dans divers contextes de changement organisationnel, compréhension du rôle de la communication dans ces contextes.

Préalable : COM3104 Communication organisationnelle

EDM

Voici la liste des cours à contenu variable siglés EDM. Cliquez sur le titre pour voir la description du cours.

EDM220A – Quête de sens journalistique
EDM520C – Cinématographies du moyen/proche orient : cinéma iranien
EDM520E – Photojournalisme pratique
EDM520G – Le cinéma d’expression chinoise (Hong Kong, Taiwan, Chine populaire) des années 1980 à aujourd’hui
EDM520H – La comédie musicale cinématographique américaine : au carrefour des diverses histoires
EDM520J – Histoire et cinéma
EDM520K – Bollywood et le cinéma hindi
EDM520M – Séminaire de révision de textes journalistiques
EDM520N – Séminaire d’exploration : le nouveau documentaire italien
EDM520P – Séminaire de création cinématographique
EDM520Q – Le Web-documentaire
EDM520R – Films de fin d’études : aspects logistiques
EDM811A – Séminaire de recherche en communication : images fixes, images animées


EDM220A – Quête de sens journalistique

Une activité pédagogique, sous forme de tutorat, permettant à l’étudiant d’intégrer les acquis du programme dans le cadre d’une production journalistique destinée à alimenter hebdomadairement un site (Pourquoi.media) sous la forme de questions-réponses, accompagnées de photos, sur l’actualité d’ici et d’ailleurs. À l’aide d’interviews et de sources bibliographiques, l’étudiant devra chercher à comprendre le pourquoi des problématiques de l’heure, sans verser dans l’opinion. Cela lui permettra de réfléchir de façon critique au traitement de l’information.


EDM520C – Cinématographies du moyen/proche orient : cinéma iranien

Hormis quelques rares exceptions, les cinématographies du Moyen et du Proche Orient, ainsi que de l’Asie occidentale, sont peu connues du public, bien que ces pays sont bien souvent au cœur de l’actualité politique. Ces pays possèdent dans bien des cas une histoire cinématographique fort complexe et d’une grande richesse. Comme pour plusieurs cinématographies nationales (nombre de pays africains, certains pays asiatiques et d’Europe de l’Est), les cinéastes de ces pays – qu’il s’agisse de l’Égypte, de la Syrie, de l’Iran, d’Israël, de la Turquie, du Maroc – émergent dans les années 60 et 70 ; certains, comme dans le cas du cinéma iranien ou israélien, obtiendront, pour des raisons très diverses, une seconde vie dans les années 80-90.

Ce cours proposera, dans un premier temps, un très rapide panorama historique de quelques-unes de ces cinématographies (Syrie, Égypte, Iran, Israël), en tentant de comprendre de quelle façon le cinéma a été introduit dans ces régions du monde, à partir de quel moment des initiatives locales ont pu prendre racine, et qui étaient, dans chacun des pays, les principaux acteurs de leurs cinématographies nationales. Dans un second temps, ce cours s’intéressera à l’exemple du cinéma iranien. Nous analyserons la riche production documentaire des années 60 et 70 (Forough Farrokhzad, Kamran Shirdel, Parvis Kimiavi, etc.) et son influence sur ce qu’on appellera la « Nouvelle vague iranienne » qui émerge dans ces mêmes années (Dariush Mehrjui, Ebrahim Golestan, etc.) et qui durera jusqu’à la révolution de 1979 ; nous aborderons également la seconde « Nouvelle vague » (mieux connue du public) qui apparaît à la fin des années 80, portée par des cinéastes comme Abbas Kiarostami, Mohsen Makhmalbaf, Jafar Panaji, et plusieurs autres, Il s’agira, à chaque fois, de saisir les œuvres de ces cinéastes dans leur singularité esthétique tout en saisissant le contexte historique, politique, culturel et institutionnel dans lequel elles s’inscrivent.


EDM520E – Photojournalisme pratique

Ce cours se donne pour principal objectif de permettre à l’étudiant d’acquérir les techniques de base de la photographie et à mieux comprendre la pratique du métier de journaliste à travers la pellicule. L’étudiant fera également un survol rapide du développement de l’image, et sera plongé dans le monde du photojournalisme qui a tant contribué à mieux comprendre la complexité du monde.


EDM520G – Le cinéma d’expression chinoise (Hong Kong, Taiwan, Chine populaire) des années 1980 à aujourd’hui

Ce cours se propose d’offrir une introduction générale au cinéma d’expression chinoise (Hong Kong, Taiwan, Chine populaire) à partir des années 80 jusqu’à aujourd’hui. Dans les années 80, ces régions ont assisté à un bouleversement profond de leur production cinématographique, en lien étroit avec l’évolution de leur situation nationale et politique respective. Cette « nouvelle vague chinoise », comme on l’a baptisé depuis, a su faire sienne plusieurs des innovations formelles caractéristiques du cinéma d’auteur européen, tout en se constituant comme témoin privilégié des mutations radicales expérimentées dans la foulée de la mondialisation. Notre but sera donc d’offrir une analyse à la fois esthétique et historico-politique de la production cinématographique chinoise contemporaine, à travers une sélection d’œuvres visant à refléter la complexité et la richesse d’un cinéma désormais incontournable.


EDM520H – La comédie musicale cinématographique américaine : au carrefour des diverses histoires

Ce cours propose d’étudier un genre cinématographique qui a des racines très profondes dans la culture populaire nord-américaine : la comédie musicale.

La comédie musicale sera étudiée d’un point de vue archéologique, historique, esthétique et langagier, en parcourant ses modifications entre la fin du XIXe et le début du XXIe siècle. Entre les premiers temps du cinéma, le genre classique des Studios et le vidéo-clip (télévisuel d’abord et sur le Web ensuite), l’étude de la comédie musicale nous permettra de mettre en perspective les relations complexes entre les notions de narration, spectacle et attraction au cinéma. Aussi, par l’analyse d’un corpus d’oeuvres, nous nous interrogerons sur les liens existant entre une création médiatique et la création d’un imaginaire national ou le traitement de l’actualité.


EDM520J – Histoire et cinéma

Ce cours se propose d’étudier les rapports complexes qui unissent l’histoire et le cinéma. La mise en forme cinématographique de l’histoire soulève de nombreux enjeux, à la fois méthodologiques, épistémologiques et transdisciplinaires. Le cinéma a, par exemple, remis en question les présupposés de l’historien quant à sa manière d’écrire l’histoire. Qu’arrive-t-il à l’histoire lorsqu’elle est filmée plutôt qu’écrite? Comment les images cinématographiques transforment-elle notre idée de l’histoire? D’autre part, nous nous interrogerons sur l’historicité du cinéma, c’est-à-dire sa manière d’être dans l’histoire et de fairel’histoire. À la suite de Jean-Luc Godard, on pourrait dire que le cinéma constitue en effet la surface sensible du siècle – « image vivante du déroulement de l’histoire et du temps de l’Histoire » (Godard). Finalement, ce cours sera l’occasion de réfléchir sur le caractère fondamentalement imaginal de notre expérience historique. Dans la foulée de Walter Benjamin, Georges Didi-Huberman et Giorgio Agamben, nous explorerons l’idée selon laquelle « l’histoire est l’objet d’une construction dont le lieu n’est pas le temps homogène et vide, mais le temps saturé d’à-présent. » (Benjamin).


EDM520K – Bollywood et le cinéma hindi

« Bollywood » : ainsi nomme-t-on l’industrie cinématographique indienne qui a ses racines principalement à Mumbai (anciennement Bombay). Contraction de Bombay et Hollywood, le qualificatif créé par les Occidentaux n’est guère prisé par l’ensemble de la population indienne, d’aucuns voyant dans cette référence directe à Hollywood un manque de respect pour leur cinéma national, leur identité propre et leur culture. Avec une production annuelle entre 900 et 1200 films tournés principalement en langue hindi, ce cinéma attire en moyenne, en Inde seulement, 14 millions de spectateurs par jour. Au qualificatif Bollywood, on lui préférera ici la désignation de « Cinéma hindi ».

S’il profite depuis une dizaine d’années d’un intérêt grandissant en Europe et en Asie, le cinéma hindi demeure peu connu en Amérique du Nord, où il souffre de nombreux préjugés. Ce cours se veut une porte ouverte sur un cinéma d’une grande richesse artistique, humaine, culturelle et cinématographique, à l’image de la diversité du pays.»


EDM520M – Séminaire de révision de textes journalistiques

Ce cours vise à initier les étudiants aux principaux enjeux de la révision-correction en journalisme (principalement en presse écrite), tant du point de vue du correcteur que du corrigé, et qu’ils acquièrent, au-delà des connaissances indispensables, des techniques et des compétences leur permettant d’améliorer leur relecture de textes. L’accent sera mis sur la vérification et sur la justification des corrections. Le cours se donne sous la forme d’ateliers associant données théoriques et exercices pratiques, ces derniers étant réalisés le plus souvent en équipes lors du cours. Les logiciels (Word et Antidote) feront l’objet de démonstrations interactives sur les postes de travail informatiques de la salle de cours.


EDM520N – Séminaire d’exploration : le nouveau documentaire italien

Ce cours a pour but de tracer un portrait historique et esthétique du nouveau documentaire italien, d’étudier son étonnant surgissement, ses caractéristiques formelles, ses thèmes, son rapport avec les grandes écoles cinématographiques italiennes qui ont marqué l’histoire du cinéma de ce pays et du monde.

Pourquoi, de 1943 jusqu’aux années 1990, le cinéma documentaire connaît-il peu de développement en Italie, comparativement à d’autres pays occidentaux? Pourquoi, à partir des années 1990, le documentaire italien surgit avec éclat et acquiert une grande notoriété ? Quelles sont les raisons de cette renaissance? Comment le nouveau documentaire italien cherche-t-il son public? Quel est son rapport avec la télévision, le Web, les festivals et les salles de cinéma?


EDM520P – Séminaire de création cinématographique

Ce séminaire est dédié à la création cinématographique. Sous le direction de Jean-Claude Labrecque, cinéaste invité de l’École des médias pour l’année académique 2014-2015, les étudiants sont conviés à réaliser une série de brefs courts métrages explorant les diverses facettes d’un thème.


EDM520Q – Le Web-documentaire

Webdocumentaires interactifs, nouvelles écritures pour nouveaux écrans, oeuvres collaboratives ou participatives, tous ces modes narratifs émergents relèvent d’une véritable révolution en cours du récit documentaire. Délinéarisées, éclatées, mobiles, en 3D ou non, ces oeuvres empruntent des codes au cinéma, au reportage, à la télévision, à la littérature, au jeu vidéo, et à la culture du Web.

A partir de plusieurs études de cas comme Prison Valley, Fort McMoney, ou l’enquête interactive Manipulations, tous réalisés par David Dufresne, et de nombreux travaux produits en Europe ou au Canada, la session fera le tour de ces nouvelles narrations pour le Web.

Pratique et concrète, la session permettra aux étudiants de réfléchir à comment code, vidéo, audio, texte, design, animation et réseaux sociaux s’imbriquent désormais pour servir un propos. Les questions économiques (production, financement) et des usages seront également décortiquées. Un travail délinéarisé sera produit en fin de session par équipes de trois étudiants.


EDM520R – Films de fin d’études : aspects logistiques

Cet atelier est composé de deux segments : le premier est consacré à l’encadrement de la  préparation des tournages des films de fin d’études (documentaires  et fictions). Le deuxième est dédié au montage (visionnement/évaluation des « rushes ») et à la planification de leur post-production tant au plan visuel que sonore.

Chaque segment est sous la responsabilité  d’un enseignant (professeur ou chargé de cours) spécialiste du domaine concerné.


EDM811A – Séminaire de recherche en communication : images fixes, images animées

Ce séminaire permettra de réfléchir sur les incidences observables dans les œuvres, en matière de construction de points de vue et de communication des idées, selon qu’il a été choisi de réaliser une production en images fixes, en images animées, encore en combinant les deux. Entre autres cas exemplaires : la bande dessinée et le dessin animé Persépolis (2007), le film documentaire Manufactured Landscapes (2006) et l’œuvre du photographe Edward Burtynsky, la performance Paso Doble (2010) filmée par Agusti Torres, le BDreportage et le journal TV ou WebTV, etc.

Le travail du séminaire sera centré sur un abondant corpus, alimenté autant par le professeur que les étudiants. Une attention privilégiée sera accordée à l’idée d’une culture visuelle vaste et complexe plutôt qu’à des genres ou des médiums particuliers. L’approche théorique utilisée pour conduire les travaux sera la sémiotique visuelle, en relation interdisciplinaire avec l’histoire et l’anthropologie des images.

FCM
Voici la liste des cours à contenu variable siglés FCM. Cliquez sur le titre pour voir la description du cours.

FCM100A – Les cinémas politiques contemporains de la Méditerranée
FCM100B – Analyse des téléséries de science-fiction
FCM100C – Trajectoires du cinéma italien
FCM100F – Événement culturel : 100 ans de cinéma : art en évolution
FCM100J – Archétypes et cinéma : vieilles histoires, nouvelles images
FCM100K – Cinéma américain et idéologie
FCM100M – Image des femmes dans le cinéma Hollywoodien
FCM100P – La science-fiction au cinéma (de 1970 à 1999)
FCM100Q – Événement culturel : films d’horreur, de suspense…
FCM100S – Le drame de guerre au cinéma
FCM100T – Événement culturel : cinéma documentaire
FCM100U – Événement culturel : le Film Noir : intrigue, corruption, anxiété
FCM100V – Médiation culturelle et animation
FCM100W – Le cinéma selon Jean-Claude Labrecque
FCM100Z – Cinéma d’aventure et démocratie
FCM700B – Le cinéma du Brésil : histoire, défis, enjeux
FCM782E – Relations transitionnelles et mentorat
FCM790D – Perspectives interprétatives de la consommation et des communications marketing
FCM790E – Jeux vidéo et société
FCM790F – Télévision sociale : nouvelles communautés dans un monde connecté
FCM790G – Laboratoire-Atelier en pratiques performatives et intermédias
FCM790H – Communication politique, espace public et participation citoyenne
FCM790J – Le Web-documentaire
FCM790K – L’accompagnement des collectifs et des personnes dans les organisations
FCM800A – Communication et gestion de crise
FCM910A – Mutations des médias et de la culture
FCM910B – La place de l’archive dans les recherches actuelles en communication
FCM910C – Participation citoyenne et dialogue
FCM910D – Médias numériques et gouvernementalité algorithmique
FCM915D – Le comment faire
FCM915E – Séminaire avancé de méthodologie : ethnographie organisationnelle
FCM917D – Séminaire avancé en communication : cinéma et signification
FCM917E – Tournant du langage et communication
FCM917L – Séminaire avancé en communication : ingénierie de la créature artificielle
FCM917N – Séminaires avancés en communication : méthode d’étude des messages et images
FCM917O – Culture de la mobilité, communication sans fil
FCM917P – Vivre ensemble dans l’espace public
FCM917Q – Événement et médias : perspectives récentes
FCM917R – Critical Topographies : communiquer l’espace et la place
FCM917S – Séminaire avancé en communication : communication et épistémologie
FCM917T – Séminaire avancé en communication : animalité et Abstraction
FCM917U – Du Gamer au player
FCM917V – Ethnographie organisationnelle
FCM917W – Éthique et communication
FCM917Y – La théorie de l’affect
FCM917Z – Médias et religion
FCM918A – Médias mobiles et communication : approches et enjeux
FCM918B – Séminaire avancé en communication : Discours rhétorique et affect
FCM918C – Big Data et communications
FCM918D – Séminaire avancé en communication I : Créativité et décision
FCM918E – Communication, médias collaboratifs et design communautique
FCM918F – Communication et controverse
FCM918G – Propriété intellectuelle et piratage
FCM918H – Les formes des nouvelles
FCM918J – Ethnographie en communication
FCM918K – Cinéma, nouveau réalisme et nouveau matérialisme
FCM918M – Le tournant performatif de la recherche en communication
FCM918N – Mémoire(s) : médiations, matérialités, pratiques et processus
FCM918P – Sociologie des actes de langage et médias
FCM918Q – La culture populaire et ses espaces


FCM100A – Les cinémas politiques contemporains de la Méditerranée

Le cours propose une approche historique et esthétique de films politiques contemporains de cinéastes reconnus, partageant les deux rives du bassin de la Méditerranée, tels Pedro Almodovar, Nanni Moretti, Youssef Chahine, Amos Gitaï, Merzak Allouache, etc. L’analyse de leurs films permettra, notamment, de voir comment ceux-ci s’inscrivent dans les réalités politiques et les enjeux nationaux, mais aussi dans  la richesse et la diversité des cultures et identités de cet espace. Parmi les questions touchées par ces films il y a celles des droits de la personne, de la justice, de la diversité et de la démocratie. Le cours s’appuiera sur des analyses de séquences. Des exemples de co-productions et de partenariat cinématographiques entre ces cinéastes complèteront les analyses.


FCM100B – Analyse des téléséries de science-fiction

Ce cours vise à l’analyse télévisuelle et sociologique des téléséries de science-fiction de 1960 à nos jours. Sur le plan télévisuel, ce cours permettra à l’étudiant de cerner les différentes techniques et approches de scénarisation (stratégies d’écriture, structures narratives, etc.), de captation (plans utilisés, montage, musique, effets spéciaux, etc.), et de production culturelle (les suites, les émissions dérivées, les produits dérivées, le saut vers le cinéma, etc.) utilisées dans les téléséries et comment elles se sont transformées depuis la fin du XXe siècle. Ce cours, de par son approche sociologique, permettra également à l’étudiant de se familiariser avec les grands thèmes de la science-fiction à la télévision (voyage dans le temps, les extra-terrestres, visions post-apocalyptiques du monde, etc.) et comment ceux-ci, de par leur traitement, sont révélateurs du contexte sociohistorique dans lequel les téléséries ont été conçues (Guerre Froide, société de consommation de masse, postmodernisme, posthumanisme, etc.). Le cours privilégiera une démarche comparative, s’attardant notamment sur les téléséries qui ont connu plusieurs incarnations sociohistoriques différentes (Docteur Who, Battlestar Galactica, Outer Limits/Au-delà du réel et Star Trek).



FCM100C – Trajectoires du cinéma italien

Ce cours propose une immersion dans la longue histoire du cinéma italien, entre origines, classiques et phénomènes contemporains. Alternant séances magistrales et visionnements accompagnés, il permettra de se familiariser avec l’œuvre de grands cinéastes (Rossellini, Fellini, Antonioni, Pasolini, Bertolucci, Rosi, Moretti), de découvrir des créateurs moins connus outre-Atlantique, mais aussi de maîtriser un certain nombre de termes fondateurs des discours sur le cinéma : auteur, style, réalisme, maniérisme, mise en scène du soi, cliché. En naviguant entre fiction et documentaire, les participants du cours nourriront leur cinéphilie tout en apprenant comment franchir quelques portes d’entrée vers la connaissance d’une culture majeure du monde occidental.


FCM100F – Événement culturel : 100 ans de cinéma : art en évolution

Le cinéma est un art qui depuis le premier tour de manivelle a évolué constamment. La découverte de nouveaux moyens techniques et artistiques a modifié son langage et sa signification. Le montage, la photographie, le son, le scénario, la mise en scène, le jeu du comédien, les effets spéciaux. Ce cours sera donné par Stéphane Leclerc.


FCM100J – Archétypes et cinéma : vieilles histoires, nouvelles images

Le héros, la femme fatale, le sage, l’ogre, le comique, la déesse de l’amour peuvent être considérés des archétypes. Les figures archétypales, en général, agissent comme des référents narratifs, ce qui les rend reconnaissables et durables, mais aussi comme des référents culturels, ce qui exige un renouvellement perpétuel. Dans tous les cas, ils révèlent et solidifient notre bagage symbolique commun. À un niveau plus profond, ils permettent de comprendre la nature humaine. Ce cours explorera les fonctions et les transformations des récits fondamentaux qui les colportent, et retracera leur manifestation dans différentes déclinaisons des images en mouvement.


FCM100K – Cinéma américain et idéologie

Les films de science-fiction, de suspense (thriller), d’horreur, dramatique issus du cinéma américain sont autant de genre largement « consommés » par les spectateurs du monde entier. Mais qu’en est-il vraiment de leur fonction idéologique, quelles valeurs véhiculent-ils au delà de la fascination que ces images exercent sur le public ?

Ce cours vise à faire prendre conscience, grâce à l’analyse idéologique, psychologique, narratologique, de ce qui se cache derrière le discours apparent des images lumineuses de l’industrie hollywoodienne.

Les genres cinématographiques hollywoodiens contemporains :

  • Le film de science-fiction et le problème des dystopies;
  • Le film d’horreur et les problèmes sociaux majeurs;
  • Le film de suspense, comportement sexuel et différence des sexes;
  • Le film dramatique et relations humaines.


FCM100M – Image des femmes dans le cinéma Hollywoodien

Le cinéma hollywodien contribue à développer des stéréotypes puissants liés à la conception des rôles sociaux dévolus aux femmes, à articuler les rapports de force entre les hommes et les femmes, à cantonner les femmes dans des positions d’infériorité ou même à en dénoncer les effets.

Dans ce contexte nord-américain de productions filmiques (avec fond de culture occidentale), il s’agit de voir quels types d’images de femmes les cinéastes masculins construisent et quels types d’images de femmes sont élaborés lorsque les films sont réalisés par des femmes.

Grâce aux théories idéologiques, sociologiques et psychanalytiques construites par des femmes (Mulvey, Kristeva, Anlagnier, etc.), le cours consiste à construire des analyses filmiques qui rendent compte des problématiques reliées à la mise en forme de l’image féminine (et masculine) et du patriarcat dans les sociétés contemporaines.


FCM100P – La science-fiction au cinéma (de 1970 à 1999)

Les films de science-fiction exercent une fascination profonde sur les spectateurs. Il s’agira dans ce cours, de transcender cet engouement vis-à-vis le caractère spectaculaire des images et des récits de ces productions filmiques pour percer et analyser les richesses esthétiques, thématiques, symboliques et idéologiques qu’ils contiennent. De Kubrick (2001 : Odyssée de l’espace) à Scott (Blade Runner) en passant par Lucas (Star Wars), Burton (Batman), Cameron (Terminator), Speilberg (E.T.), Cronenberg (La mouche), etc., nous tenterons de saisir l’évolution du genre, de comprendre ses problématiques générales et d’étudier les rapports entre technologie et humanité.


FCM100Q – Événement culturel : films d’horreur, de suspense…

Ce cours vise à déterminer comment ces deux genres filmiques populaires ont évolué au cours des années. D’une part, qu’est devenu le monstre dans le cinéma d’horreur d’aujourd’hui? Sous quels traits apparaît-il? Possède-t-il une figure plus humaine que monstrueuse? D’autre part, quelle est la mécanique du thriller psychologique (du suspense)? Comment suscite-t-il les angoisses, la peur, la tension chez le spectateur? Comment sont construits ces personnages aux plans psychologique, social, etc.?


FCM100S – Le drame de guerre au cinéma

Impérialisme, machine militaire, propagande, rapport de force représentent un ensemble de sèmes construisant les idéologies de la guerre. Destruction, déracinement, mort, domination en sont d’autres tout aussi significatifs. La guerre au cinéma parle de la folie des civilisations, de l’imposition d’un système de valeurs sur un autre, de la perte de tout sens éthique, etc. Ce cours vise à montrer comment ces diverses thématiques peuvent se retrouver dans la trame narrative du film. Nous verrons aussi quelles sont les lois propres à ce genre, quelles symboliques se manifestent, quelles représentations culturelles s’imbriquent dans le travail esthétique et idéologique du film. Aussi, afin de rendre compte de façon pertinente de la nature, la fonction, l’importance de ce genre au cinéma, les approches visant à analyser les films seront puisées à même la sociologie, l’idéologie, la psychologie, la symbolique, la philosophie, etc.


FCM100T – Événement culturel : cinéma documentaire

La naissance du documentaire et son «évolution» jusqu’à nos jours. Les grands projets esthétiques qui ont marqué cette «évolution» (Vertov, Flaherty, Grierson, Ivens, Rouch, Brault/Perrault, Morris). Les technologies et leur influence sur le documentaire. Les films importants de l’histoire du documentaire.


FCM100U – Événement culturel : le Film Noir : intrigue, corruption, anxiété

Le Film Noir est un genre filmique fascinant et envoûtant au plan narratif en même temps qu’il contribue à exposer les maux et les malaises d’une société ou d’une cité contemporaine. On y retrouve des thématiques multiples : corruption, manipulation, sentiment de culpabilité, d’impuissance (parfois sexuelle), réflexions sur le bien et le mal, sur le jeu des apparences, etc. Le cours vise donc à établir une typologie, une caractérisation du genre ; à définir son esthétique (expressionniste, baroque), sa psychologie (obsession, sadisme, voyeurisme, violence, double, castration, etc.) sa dramaturgie (procédure narrative propre au genre : antagonisme, moralité, transgression, etc.). Nous nous pencherons donc à la fois sur certains classiques du genre (entre 1941-1957) en gros, du Faucon Maltais (1941) à La soif du mal (1957), mais principalement sur l’évolution, la transformation (le Noir-Tech, le Noir-Féministe par exemple) que ce type de film a subi jusqu’à aujourd’hui : Chinatown –1974, Blade Runner –1980, Blue Velvet –1986, Blue Steel –1990, Basic Instinct –1991, Bound –2000, etc. L’onirique, l’insolite, l’érotique, la cruauté, l’angoisse et l’anxiété ; voilà ce que ce cours mettra entre autres en perspective.


FCM100V – Médiation culturelle et animation

Les dispositifs de médiation sont construits à partir de supports et de moyens techniques, de processus de communication et d’expression, des instances qui les rendent visibles et qui permettent des engagements individuels et collectifs. Le champ des pratiques d’animation socioculturelle est traversé par des projets sociaux qui se développent à partir d’un territoire, d’implications de communautés, de savoir-faire professionnels et de stratégies d’acteurs sociaux. Le cours posera les fondements d’une analyse politique, esthétique et communicationnelle confrontés à des cas constitués par des témoignages, des écrits, des appels d’offre, etc., qui permettront de vérifier comment les pratiques de médiation culturelle se sont développées dans le champ de l’animation et comment elles ont permis des prises de parole, leur mise en forme et leur réception dans un contexte socioculturel déterminé.


FCM100W – Le cinéma selon Jean-Claude Labrecque

Artiste sensible et intuitif, artisan curieux, Jean-Claude Labrecque a été, et demeure, une des pierres angulaires du cinéma québécois. En tant que directeur de la photographie, il amène la sensibilité photographique de la Nouvelle Vague, au Québec en signant les images du premier film de Claude Jutra, À tout prendre, en 1963. Près de quarante plus tard, il donne à la lumière du premier long-métrage de fiction de Bernard Émond, La femme qui boit, un réalisme profond et sensuel.  La pertinence du regard de Jean-Claude Labrecque demeure, encore aujourd’hui, une référence très en demande.

À titre de réalisateur de fiction, il donne au cinéma québécois le long-métrage, Les vautours, en 1975, une des analyse les plus justes et les plus sensibles sur le passage de la Grande Noirceur à la Révolution Tranquille. En 2012, avec son documentaire À hauteur d’homme, il nous emmène dans les coulisses du pouvoir, révélant à l’écran les tractations et les turpitudes d’une campagne électorale de manière inégalée depuis le film Primary, portant sur l’accession au pouvoir de John F. Kennedy en 1960.

Jean-Claude Labrecque a su, à travers son œuvre s’étalant sur plus de 200 films, rendre compte des grandes transformations culturelles, sociales et politiques de notre société.

Dans ce cours, avec ses films et son regard unique de témoin privilégié de l’histoire contemporaine, il nous donnera une leçon de cinéma qui témoignera de manière originale de l’arrivée du Québec dans la modernité.


FCM100Z – Cinéma d’aventure et démocratie

La fiction qu’on peut appeler populaire, qui engendrera mélodrame, roman d’aventures, roman policier, naît avec le début du 19ème siècle : l’industrialisation, l’alphabétisation massive, le salariat industriel ou tertiaire et surtout la montée des idées démocratiques font éclore une nouvelle société politique, sociale et culturelle. Le domaine de l’écriture de fiction, bientôt du film de fiction, s’empare des idées et de l’imagination propre à cette époque moderne, qui est encore la nôtre.

Particulièrement, le récit d’aventures est immédiatement une discussion de questions propres aux régimes démocratiques : qu’en est-il du peuple, de l’établissement de la loi, des dangers qui la guettent et, par-dessus tout, de la violence que parfois ces dangers suscitent ?

Je propose un parcours dans le cinéma d’aventures où chaque film propose une vision de ces questions propres à l’imaginaire d’une époque particulière. Il s’agit de comprendre la mise en scène des « méchants », des « héros » et du peuple en danger. Depuis Robin Hood (1938) à Mad Max Fury Road ou à Captain America : Civil War, je veux suivre les propositions cinématographiques ET politiques contenues dans ces films. La description de « comment on fait un film d’aventures » s’ensuivra.


FCM700B – Le cinéma du Brésil : histoire, défis, enjeux

Ce cours permettra aux étudiants de se familiariser avec différentes réflexions sur le cinéma brésilien. Il sera basé principalement sur l’étude du contenu et de la forme de films faits à partir des années soixante, sans toutefois oublier les productions antérieures. La majeure partie du cours du cours portera sur l’évolution contemporaine du cinéma du Brésil, soit : le Cinéma Nouveau, la crise et la reprise récente.

Les films clés, faits au Brésil par des Brésiliens, seront étudiés en regard de leurs relations avec la vie politique et culturelle du pays, au moment de leur production et de leur diffusion. Il sera aussi question de l’importance historique du cinéma du Brésil dans le contexte international, de ses imbrications avec la Nouvelle Vague française et le Néoréalisme italien, ainsi que de leur reconnaissance publique dans plusieurs grands festivals internationaux. Le cinéma brésilien a été aussi le porte-parole de plusieurs utopies et propositions critiques. Il a représenté, et représente encore aujourd’hui, les aspirations sociales et politiques de différentes générations, surtout de la classe moyenne. Sa présence au scénario culturel du pays continue à être très importante, tant du côté esthétique et politique, que du côté industriel et commercial.


FCM782E – Relations transitionnelles et mentorat

Analyse critique de la problématique des transitions de la vie adulte et des relations interpersonnelles. Différentes transitions décrivent la vie adulte, certaines reliées à la vie privée, d’autres à la vie professionnelle, d’autres à la vie sociale. Ainsi, une personne immigrante qui change de pays, une personne qui change de travail, une autre qui change de conjoint, une autre qui retourne aux études, sont appelées à traverser des périodes de changement non seulement extérieur, mais intérieur. Que se passe-t-il pour ces personnes et comment pouvons-nous, comme intervenant, les aider dans leur processus de changement? La perspective du développement psychosocial de l’adulte servira de toile de fond à notre réflexion.

Nous nous attarderons sur la question du mentorat étudié dans le contexte des organisations (mentorat de carrière) et de la vie courante (mentorat de vie). Figure de transition par excellence, le mentor exerce diverses fonctions : quelles sont-elles? Comment se déroule cette relation? Quels sont les effets du mentorat sur le mentor, sur la personne mentorée, sur l’organisation? Où en est la théorie sur le mentorat eu égard aux divers champs d’applications : milieux organisationnels, milieux éducatifs et milieux professionnels ? Des pistes de recherche seront présentées. Les étudiants auront à traiter une question qui est au centre de leurs préoccupations, à étoffer en s’appuyant sur l’analyse de différentes monographies et d’articles. Voici, à titre suggestif, quelques exemples de sujets possibles :

  • les rituels de transition, rites de passage et transitions de la vie;
  • l’application de la notion d’empathie aux relations interculturelles;
  • le divorce comme expérience de transition;
  • l’analyse d’un programme formel de mentorat dans une organisation;
  • l’importance du mentorat chez les créateurs;
  • la liminalité appliquée à l’expérience d’immigration.


FCM790D – Perspectives interprétatives de la consommation et des communications marketing

Ce séminaire étudiera des questions de consommation et de marketing pris dans leurs aspects communicationnels. Les étudiants aborderont plus spécifiquement l’étude des phénomènes de consommation en tant que processus socio-culturels en lien avec les communications marketing sous quatre angles principaux mais non hermétiques : les projets de constructions identitaires du consommateur (1), les cultures dans les différents marchés (2), les modèles socio-historiques de consommation (3) et la médiatisation idéologique par les marchés en rapport avec les stratégies interprétatives des consommateurs (4).

1) L’axe des projets de constructions identitaires des consommateurs met l’accent sur les objectifs poursuivis par les consommateurs lorsqu’ils façonnent leurs identités en fonction des marchés dans lesquels ils s’inscrivent et la manière dont ils procèdent. Le marché est en effet devenu la source principale des ressources symboliques qui permettent aux consommateurs de se raconter à soi et à autrui en se construisant une identité. Les identités ainsi produites ont une finalité mais sont également marquées par des conflits internes qui engendrent des stratégies d’adaptation pour réussir à maintenir une représentation intégrée de soi. Ces constructions identitaires sont structurées par la relation des consommateurs au marché qui leur propose des rôles à investir au point que, même lorsque les individus optent pour des actes de consommation non-conformistes, authentiques et non consuméristes, la symbolique marchande est au cœur de leurs identités.

2) L’axe sur les cultures de consommation présente les individus non plus comme des vecteurs mais comme des producteurs de culture. L’accent est mis ici sur la manière dont l’émergence de pratiques de consommation reconfigure réflexivement les structures culturelles d’action et d’interprétation des individus. Les chercheurs s’interrogent ici sur les développements culturels dans des milieux spécifiques, que ces derniers soient articulés autour d’une zone géographique ou d’un intérêt de consommation. Dans ce deuxième axe, on observe comment la dynamique sociale crée des espaces culturels distinctifs, bien que parfois transitoires, par le partage d’un intérêt pour un objet de consommation. Ce courant se construit dans des approches postmodernes alimentées par l’idée de néotribalisme, selon laquelle les bases traditionnelles de la socialisation ont été sapées au profit d’un individualisme radical orienté vers une quête incessante de différenciation personnelle et d’autonomie qui amène, paradoxalement, les individus à se construire des identités collectives éphémères et à participer à des rituels de solidarité ancrés dans des styles de vie et des loisirs communs. Les individus se reconnaissent alors grâce à l’étalage et à la recomposition de capitaux culturels localisés qui leur permettent de se définir par le rejet d’une culture dominante.

3) L’axe sur la modélisation socio-historique de la consommation se penche sur des éléments de structures sociales, telles que la classe, l’ethnie, le sexe et d’autres encore, qui influencent la consommation. Les chercheurs s’interrogent alors sur ce qu’est la société de consommation et comment elle se construit et se développe. Ils visent ici à mettre en évidence la relation entre les structures sociales et les expériences, les systèmes de croyances et les pratiques des consommateurs.

4) L’axe sur les idéologies de consommation et les stratégies interprétatives du consommateur se concentre sur les systèmes de signification que véhiculent les consommateurs. L’approche est ici délibérément critique et orientée vers les médias. Elle tend en fais à s’éloigner de la recherche sur les consommateurs. Les chercheurs s’intéressent à la normativité des messages transmis par les médias au sujet de la consommation, à la réception et à l’interprétation de ces messages. Les consommateurs sont donc ici des agents interprétatifs qui adhérent aux modèles dominants proposés par les médias ou qui les rejettent volontairement. Ces recherches s’inscrivent dans une critique des institutions capitalistes et marketing et se penchent sur l’influence de la mondialisation et des industries sur les systèmes de production culturels. La question est de savoir comment les structures orientent les modes de consommation. Les approches sémiotiques et littéraires y sont favorisées afin d’établir une analyse de la symbolique et des idéologies mises en œuvre.


FCM790E – Jeux vidéo et société

Ce cours permettra à l’étudiant de formaliser, conceptualiser et analyser les modes de production, de distribution et de consommation des jeux vidéo en tant qu’industrie culturelle. De plus, il offrira aux étudiants les outils analytiques pour mettre en lumière les liens entre jeux vidéo, communication et rapports sociaux.

Pour ce faire, l’étudiant analysera les modes de production, de distribution et de consommation qui font la spécificité des jeux vidéo en tant qu’industrie culturelle, tout en prenant en considération l’arrivée et l’impact des plates-formes mobiles de jeux (tablettes et téléphones intelligents), les jeux « sociaux » et les mondes en ligne des jeux « massivement multi-joueurs ». Le cours permettra l’analyse des rapports entre thématiques de jeux, représentations sociales et idéologies et ce, à la lumière des considérations techniques, commerciales et éthiques.


FCM790F – Télévision sociale : Nouvelles communautés dans un monde connecté

A travers les sujets abordés, de la technologie à l’expérience usager, ce cours propose une réflexion théorique et pratique sur la façon dont les nouvelles technologies de l’information et les réseaux sociaux repositionneront la télévision comme outil de création de communautés.

Ce cours veut faire l’examen critique des disruptions de l’industrie de la télévision. Au delà du divertissement, les nouveaux paradigmes de création et de dissémination de contenu télévisuel seront abordés pour inclure des sujets tels que le documentaire, le journalisme et l’éducation.

Les nouvelles technologies qui repositionnent le contenu télévisuel au centre de l’expérience TV personnelle et de société ainsi que les impacts créés sur les infrastructures de communications seront particulièrement ciblés.
Ce cours aborde la création de la télévision de demain par la réalisation de projets concrets (modélisation, prototypage, applications).


FCM790G – Laboratoire-Atelier en pratiques performatives et intermédias

Cet atelier vise à se familiariser avec certains usages du temps, de l’espace, du corps et de la présence dans la conception et l’exécution d’actions performatives destinées à des projets intermédiatiques.  Il est constitué d’exposés théoriques sur les grands courants de l’interdisciplinarité dans le domaine.  Il propose des exercices soutenant le développement du processus créatif, notamment par l’usage à la fois analytique et intuitif des rêves nocturnes afin de favoriser des projets intermédias.


FCM790H – Communication politique, espace public et participation citoyenne

La vitalité de la démocratie repose d’une part sur les compétences des citoyennes et des citoyens à exercer leurs droits et leurs responsabilités politiques et d’autre part sur la disponibilité, dans l’espace public, de lieux qui leur permettent d’exercer ces droits. Dans un contexte de remise en question de la légitimité des processus électoraux et devant la montée du cynisme de la population envers les élus, de plus en plus d’États, d’institutions gouvernementales et publiques s’intéressent à l’élargissement de l’espace public et à la prise de parole des citoyennes et des citoyens. Une grande diversité de pratiques de participation publique ont fait l’objet d’expérimentation plus ou moins récemment : référendums populaires, commissions parlementaires, consultations publiques, panels, forums et jurys citoyens, démocratie en ligne, sont autant de formes que revêt ce que l’on appelle maintenant la gouvernance, axée sur la participation publique et démocratique. Un champ de recherche en émergence nous permet de mieux saisir les enjeux éthiques, idéologiques, conceptuels et pratiques de ce nouveau mode de communication social, publique et politique.


FCM790J – Le Web-documentaire

À partir de plusieurs études de cas comme Prison Valley, Fort McMoney, ou l’enquête interactive Manipulations, tous réalisés par David Dufresne, la session fera le tour des nouvelles narrations pour le Web. Un certain nombre d’autres productions européennes ou canadiennes seront analysées pour dégager les tendances émergentes, considérées comme de la recherche et du développement documentaire.

Écritures interactives, oeuvres collaboratives, ou participatives, applications ou long-forms, toutes appartiennent aux nouvelles façons de raconter le monde. Qu’on les appelle récits dits en arêtes de poisson, délinéarisés, ou en constellation, ces oeuvres empruntent des codes au cinéma, au reportage, à la télévision, à la littérature, au jeu vidéo, et à la culture du Web. Elles questionnent autant la temporalité (linéaire) que la spatialité (délinéaire)

Nouvel écosystème de production, de diffusion et de financement, rôle de l’auteur bouleversé, posture du spectateur redéfinie, la session décortiquera les changements actuellement en cours. Chaque étudiant développera son propre projet de documentaire interactif : de l’idéation à la conception, de la réalisation jusqu’à la production.


FCM790K – L’accompagnement des collectifs et des personnes dans les organisations

Le séminaire propose une analyse de différentes problématiques et enjeux actuels en lien avec des préoccupations relatives aux développement des ressources humaines et à l’accompagnement du changement. Il vise l’approfondissement d’approches d’intervention axées sur la communication interpersonnelle, la communication de groupe et la communication organisationnelle. De plus, il présente des stratégies d’accompagnement individuel et de groupe. Des conférences thématiques exposant des travaux et résultats de recherche récents en lien avec les thèmes abordés ainsi que des ateliers interactifs et réflexifs contribueront à la réflexion collective. Les thèmes suivants seront abordés : problématiques et enjeux organisationnels dans une approche communicationnelle, analyse dialogique des situations organisationnelles, coconstruction du sens et des connaissances, fondements et applications de pratiques communicationnelles d’accompagnement professionnel en tant que stratégies d’intervention, de formation ou de développement des ressources humaines et de l’organisation, méthodes d’accompagnement-formation axées sur l’expérience, l’action, la collaboration, la participation et la diversité, des processus de transformation. Les étudiants devront produire et exposer une analyse approfondie d’une problématique en soulevant les enjeux, en développant un argumentaire ainsi qu’un processus d’accompagnement visant la résolution de la problématique et mettant en relief la dimension communicationnelle.


FCM800A – Communication et gestion de crise

Ce séminaire portera sur les enjeux théoriques et pratiques de la Communication et gestion de crise, aux niveaux régional, national et international.

La problématique : Quels sont les principaux enjeux, contraintes et perspectives de développement en termes de Communication interne, dans les cellules de crise, et de communication externe, en lien avec les différents publics-cible, dans un contexte de crise?

Parmi les études de cas privilégiées, nous aborderons les cas suivants à trois niveaux, régional national et international.

D’abord, au Québec : les tragédies de l’Isle Verte et de Mégantic, et les postures des deux mairesses des deux communautés face à l’intervention des médias, celle de Mégantic participant au congrès annuel de la FPJQ pour remercier les journalistes, et celle de l’Isle Verte déclarant : « Nous serions beaucoup mieux sans les journalistes », la majorité des médias retirant dès le lendemain la majorité de leurs correspondants.

Au niveau national, la triple tragédie (tremblement de terre, Tsunami et accident nucléaire au Japon en mars 2011) dans la région de FUKUSHIMA, conduisant à l’annonce d’un tremblement de terre imminent de niveau 7,00 à l’échelle Richter pour la région allant de Tokyo à Osaka par la Cellule de crise du Bureau du Premier ministre.

Et enfin, au niveau international, le conflit géopolitique en cours entre la Chine, le Japon et les États-Unis en Asie de l’Est, autour des îles Senkaku-Diaoyutai, que les experts internationaux identifient comme l’un des plus grands risques géopolitiques actuels pouvant conduire à un nouveau conflit au niveau international, entre la Chine et les États-Unis.


FCM910A – Mutations des médias et de la culture

Ce séminaire a pour objectif de permettre de saisir les logiques afférant aux mutations actuelles de la communication, de la culture et des médias, celles-ci étant notamment d’ordre technologique, économique, politique et culturel. Il s’agit de porter l’attention à la fois sur les réseaux de circulation des contenus, sur les modes de production et de financement, sur la géométrie des rapports de force et sur les pratiques effectives des différents acteurs. Les politiques de soutien à la culture et les formes inédites prises par les productions culturelles seront également analysées. Pour ce faire, seront pris en compte dans leur historicité longue les processus d’innovation technique, les stratégies et logiques économiques et les pratiques conjointement matérielles et symboliques qui font bouger certaines des frontières classiques qui ont traditionnellement permis d’analyser les activités concernées.


FCM910B – La place de l’archive dans les recherches actuelles en communication

L’archive occupe une place majeure dans la recherche en communication et son importance se décline sous différentes formes : elle est une potentielle source historiographique; elle relève des problématiques des politiques mémorielles et patrimoniales; elle s’insinue dans les métamorphoses sociétales actuelles relatives au numérique. Ce cours souhaite aborder la question de l’archive dans ses dimensions communicatives et médiatiques en réfléchissant sur sa place dans les recherches portant sur les médias d’information, le cinéma, la création télévisuelle et la performance artistique tout en interrogeant les formes et contenus que les archives peuvent prendre. Il s’agira également de réfléchir sur les approches théoriques et méthodologiques récentes et changeantes qui accompagnent la réflexion sur l’archive (archéologie des médias, histoire des communications, memory studies).


FCM910C – Participation citoyenne et dialogue

Dans la sphère de la communication publique, la notion de dialogue en est venue, au cours des quinze à vingt dernières années, à être considérée comme un idéal normatif, son incarnation étant vue comme susceptible de mener à des consensus durables de la part des acteurs associés à un enjeu donné. Le dialogue transcende ainsi le domaine de la participation publique et celui des relations publiques, deux champs disciplinaires souvent présentés aux antipodes mais qui, dans les faits, se côtoient étroitement sur le plan conceptuel. Quelles sont les caractéristiques du dialogue? En quoi celui-ci est-il distinct de la délibération? Comment déterminer le caractère dialogique d’un dispositif participatif donné? Dans quels cas l’approche dialogique s’avère-elle propice et au contraire, dans quelles circonstances le recours à cette posture risque-t-elle d’attiser les conflits? Quels sont les enjeux liés à la survalorisation de cet idéal normatif? Ce sont quelques-unes des questions que nous proposons d’étudier à travers ce séminaire, lequel permettra de jeter un pont qui nous semble essentiel entre les théories séminales sur le dialogue telles qu’elles ont été développées dans le champ de la communication et les développements théoriques plus récents de la participation publique et des relations publiques.


FCM910D – Médias numériques et gouvernementalité algorithmique

Les dispositifs de collectes massives de données (Big Data), couplés avec des médiations algorithmiques (automatisation des échanges symboliques), induisent des problématiques qui font actuellement l’enjeu de plusieurs débats : marchandisation des données personnelles et vie privée; temps réel, accélération sociale et subjectivation; expression de soi, intimité et vie privée, reconnaissance et surveillance; opinion, vérité et fausses nouvelles. Ce séminaire sera également l’occasion de développer une réflexion critique sur les champs disciplinaires en émergence que sont les Software Studies (étude des dispositifs logiciels et leurs effets sociaux et culturels) et les Critical Data Studies (théorie critique appliquée à l’étude des données).


FCM915D – Le comment faire

L’objectif de ce cours vise à amener les étudiants à développer la rigueur nécessaire à toute démarche de recherche, à les exposer aux différentes méthodes  du processus de recherche en communication et à développer leur esprit critique.Le cours favorise une démarche rigoureuse de recherche et d’intervention en communication, en privilégiant essentiellement le design/cadre d’une recherche. Il examine de façon particulière le comment faire. Il explore autant une approche fonctionnaliste que constructiviste. Les étudiants sont  exposés  aux nombreuses  façons de faire. Le cours examine les multiples modèles de recherche tant qualitatif, quantitatif que mixte qui, de manière indépendante ou combinée, pourraient permettre de répondre à des questions spécifiques de recherche rendant les résultats fiables et valides.  L’essence du cours repose sur l’exposition  aux diverses méthodes possibles,  ainsi qu’au développement d’un sens critique face aux méthodologies utilisées.


FCM915E – Séminaire avancé de méthodologie : ethnographie organisationnelle

Ce séminaire porte sur les différents courants et techniques méthodologiques en ethnographie organisationnelle. Vous aurez l’opportunité de vous familiariser avec les textes “classiques” et récents dans ce domaine de recherche. De plus, vous apprendrez comment faire ce type de recherche en faisant des exercices et travaux spécifiques.


FCM917D – Séminaire avancé en communication : cinéma et signification

Ce cours propose une lecture approfondie des principaux courants théoriques qui se sont intéressés dans le dernier demi-siècle au phénomène cinématographique dans ses dimensions ontologique, sémiotique et communicationnelle. Entendu à la fois comme lieu de signification, institution appartenant au domaine de l’art et industrie culturelle, le cinéma est envisagé ici au croisement des logiques esthétique, symbolique, économique et anthropologique qui caractérisent son statut particulier dans l’histoire récente. Une attention particulière sera donnée dans le cours à la manière dont les théories de la signification permettent de mieux comprendre, dans le contexte des transformations contemporaines du paysage médiatique, les principaux enjeux auxquels face le cinéma en ce troisième millénaire, notamment dans ses rapports avec la télévision et les nouveaux médias. La démarche pédagogique du cours ayant recours à la formule des séminaires, l’engagement des étudiants dans l’orientation et la préparation des séances est primordial. Des œuvres cinématographiques choisies en fonction des thèmes abordés seront proposées en appui aux discussions en séances.


FCM917E – Tournant du langage et communication

Ce séminaire se propose d’étudier les origines et le développement des conceptions du langage en Occident et ce, plus particulièrement, à partir du tournant épistémologique du 19ème siècle amorcé avec Humboldt. Notre réflexion, textes à l’appui, sur la teneur et les conséquences épistémolo­giques de ce que l’on a appelé le  tournant linguistique empruntera la voie de deux paradigmes contempo­rains: le paradigme instrumental et le paradigme humboldtien. Nous évaluerons les répercussions de ce tournant sur la communication en empruntant les trajectoires diversifiées auxquelles il a donné lieu, en insistant sur deux approches fondatrices : l’approche analytique anglo-saxonne et l’approche phénoménologique continentale.


FCM917L – Séminaire avancé en communication : ingénierie de la créature artificielle

À l’heure de la convergence des codes — informatique et génétique —, ce séminaire se concentrera sur les aspects philosophiques, technologiques, esthétiques et communicationnels des avatars contemporains des mythes de la créature artificielle, de façon à repenser en détails les problématiques actuelles du post-humanisme.


FCM917N – Séminaires avancés en communication : méthode d’étude des messages et images

Approches multidisciplinaires pour l’analyse du sens, des images, des valeurs et des pratiques dans les processus d’échanges communicationnels. Démarches d’analyse axées sur les textes, les discours et les images.


FCM917O – Culture de la mobilité, communication sans fil

Ce séminaire examinera le discours des communications et les pratiques de recherche entourant les médias mobiles. Comme les thèmes de recherche sur les médias mobiles vont de l’étude des systèmes de transport au déplacement des populations, ce séminaire de treize semaines devra se pencher sur la convergence entre les communications et les médias mobiles. La question centrale est la définition du terme « mobile média » et comment cette définition diffère de la multitude d’études faites entre autres sur les téléphones cellulaires. Les champs couverts seront : le concept de la mobilité ; l’histoire du portable et des communications sans fil ; les politiques et pratiques réglementaires se rapportant au portable ; la communication sans fil ; l’industrie du portable ; l’actualité et le discours publicitaire se rapportant au portable et au sans fil ; finalement, les médias mobiles, usages et pratiques.


FCM917P – Vivre ensemble dans l’espace public

L’espace public est le lieu où l’individu prend part à l’acte politique de vivre ensemble. Mais pas plus qu’on ne saurait réduire le politique à l’espace public, il ne faudrait confondre l’espace public et l’espace commun. Dans le cadre de ce séminaire, nous travaillerons sous l’hypothèse générale que deux menaces pèsent sur l’espace public : l’incompréhension totale qui met fin au lien social et la fusion communautaire qui entend éliminer les conflits. De cette tension dialectique résulte un effet structurant sur l’espace public et les individus.


FCM917Q – Événement et médias : perspectives récentes

Ce cours examinera les implications pour les concepts des médias et de la médiation de perspectives philosophiques qui font de l’événement la catégorie d’analyse fondamentale, au dépens de celles de la signification et de la représentation et en compliquant la notion d’image. La liste des auteurs philosophiques qui seront étudiés comprend Peirce, Bakhtine, Whitehead, Deleuze, Badiou, lus dans le contexte de courants contemporains en études médiatiques.


FCM917R – Critical Topographies : communiquer l’espace et la place

Comme l’écrit Edward Casey, au cours des trois derniers siècles – période de la modernité- l’occident a non seulement négligé, mais bien supprimé le concept du lieu.  En réponse, dans les trente dernières années, il y a eu un changement majeur dans l’étude de l’espace, du lieu et des voyages. L’étude du lieu se déplaçant de l’intérieur des limites traditionnelles des sciences humaines et humanistes et de la tradition de la géographie culturelle vers la création d’un nouveau discours occupant les interstices entre l’étude de la littérature, de l’histoire de l’art, des arts visuels, du documentaire, de l’architecture de paysage, du récit de voyages, de la philosophie, de la  géographie, des études en communication et études culturelles.

La question centrale de ce séminaire sera justement d’étudier la notion du lieu. Qu’est ce que le lieu ? Quelles sont les conséquences de la suppression du lieu dont Casey fait mention ? Comment doit-on comprendre notre propre mise en lieu et place? Quelles sont les relations entre mémoire, histoire et lieu ? Comment la relation entre place et  identité, engagement politique social et éthique envers le monde s’articule? Est-ce qu’un changement de paradigme sur la place permet d’ouvrir d’autres champs conceptuels et théoriques ?


FCM917S – Séminaire avancé en communication : communication et épistémologie

Ce séminaire portera sur une perspective historique et sociologique, théorique et pratique, sur la production et la diffusion de connaissances dans le domaine des sciences de la communication. Il s’agira donc tout autant de s’armer de notions (présupposés et obstacles épistémologiques, concept, problématique, paradigme, normativité) pour appréhender et cartographier le champ des communications que de réfléchir pratiquement à notre implication dans ce champ en tant que chercheurs et professeurs.


FCM917T – Séminaire avancé en communication : animalité et abstraction

La frontière entre l’animal et l’humain coïncide traditionnellement avec  la limite du langage. L’animal est défini en fonction d’un manque de langage, ses capacités communicationnelles restreintes à l’émission instinctive de signaux fonctionnels. Hors langage, les animaux sont supposés incapables d’abstraction, c’est-à-dire de tout ce qui demande une distance par rapport à la poursuite automatique de l’assouvissement des besoins immédiats. Ils sont exclus en conséquence de l’empathie et de l’activité esthétique. Ce partage traditionnel qui place l’animal en deçà de l’éthique et de l’expression est de plus en plus mis en cause, tant en biologie qu’en philosophie et en théorie culturelle.

Dans ce cours nous étudierons certains textes clés qui reconsidèrent la différence entre l’animal et l’humain, en prêtant une attention particulière aux concepts, d’une part, de signal, signe et expression, et d’autre part, d’empathie et affect. Les lectures comprendront des textes choisis des auteurs suivants : Giorgio Agamben, Jacques Derrida, Gilles Deleuze/Félix Guattari, Emmanuel Lévinas, Donna Haraway, Gregory Bateson, Jakob von Uëxkull, Raymond Ruyer, Cary Wolfe, Dominque Lestel, Vinciane Despret, Irene Pepperberg, Frans de Waal et Marc Bekoff.


FCM917U – Du Gamer au player

Ce séminaire explorera l’évolution des deux types de joueurs de jeux vidéo et du discours les entourant. L’étude de la diversité et la nature changeante de la culture du joueur, la création et l’utilisation de catégories telles que « hardcore » et « casual » ainsi que le déplacement des notions du jeu lui-même. Ce séminaire explorera la perception et la représentation des jeux numériques.


FCM917V – Ethnographie organisationnelle

Ce séminaire porte sur les différents courants et techniques méthodologiques en ethnographie organisationnelle.


FCM917W – Éthique et communication

L’objectif du  cours est de proposer une réflexion portant sur les enjeux éthiques de la communication publique. Une première  partie, consacrée aux principes, présentera les grandes lignes de la réflexion éthique : outre une référence aux textes fondamentaux de la tradition éthique occidentale, seront proposés des textes plus récents concernant l’éthique de la communication publique. Une deuxième partie sera consacrée à l’application de ces principes au contexte actuel de la communication publique ; le cours portera plus particulièrement sur les défis éthiques liés à la présence dans l’espace public d’une nouvelle liberté de parole intersubjective concurrente (alternative? complémentaire?) au modèle fonctionnaliste et unidirectionnel qui a  assumé un rôle dominant de la communication publique depuis la Deuxième Guerre mondiale.


FCM917Y – La théorie de l’affect

Ce cours étudiera la tendance récente en théorie culturelle connue sous le sobriquet du “tournant affectif” en le restituant par rapport à ses sources conceptuelles. Les deux courants principaux de la théorie de l’affect contemporaine — celui qui se réclame de la psychanalyse et de la psychologie de Silvin Tomkins, et celui qui s’inspire de conceptions philosophiques remontant à Spinoza — seront représentés, mais l’accent sera mis sur ce dernier. Les problèmes du rapport entre l’affect et le langage, de la transmissibilité de l’affect, et de la “sympathie” sera au coeur des préoccupations du cours.


FCM917Z – Médias et religion

Ce séminaire examinera les plus récentes recherches conduites dans le champ interdisciplinaire des médias et de la religion. Les sujets abordés seront : les médias religieux et l’espace public ; la diffusion des représentations religieuses ; les représentations de la religion : sensations religieuses (vision, audition, toucher) ; la religion et la culture matérielle ; la religion et la technologie (sublime technologique et surnaturel technologique) ; enfin la médiation de la laïcité. Ce séminaire s’articulera autour de modèles théoriques et d’études de cas.


FCM918A – Médias mobiles et communication : approches et enjeux

Ce séminaire a pour objectif l’étude des discours et des pratiques du champ des médias mobiles. Alors que la question de la mobilité peut faire référence à un vaste champ d’études convergentes, des travaux portant sur les systèmes de transport à ceux consacrés aux mouvements transnationaux des populations, ce séminaire de treize semaines examinera les liens entre les études sur la mobilité et les études en communication. Nous nous poserons par exemple la question-clé de savoir ce que nous entendons par le concept de mobilité. Ainsi, dans quelle mesure cet objet diffère d’une multitude d’études qui portent par exemple sur le téléphone portable ? Nous aborderons les questions suivantes : le concept de mobilité ; l’histoire des communications mobiles et sans fil ; les politiques et la réglementation concernant les communications mobiles et sans fil ; l’industrie du mobile ; les discours à but informationnel et publicitaire sur les média mobiles sans fil ; et pour conclure, les usages et pratiques des médias.


FCM918B – Séminaire avancé en communication : discours rhétorique et affect

Ce cours portera sur la relation entre la raison et l’affect dans le discours public. L’analyse faite par théorie de la rhétorique de l’insuffisance de l’argumentation, du logos, et de l’importance de l’éthos et du pathos sera réexaminée. La nature du pathos, à la fois comme émotion et affect sera explorée dans le cadre des théories contemporaines qui mettent en relation l’esthétique à la rhétorique.


FCM918C – Big Data et communications

Le Big Data désigne l’utilisation de technologies pour la cueillette, l’analyse et la modélisation de quantités massives de données, en effectuant des corrélations entre des bases de données contenant des données structurées et non structurées. Ces dernières, en grande partie, proviennent des traces que laissent les usagers dans leur utilisation des médias socionumériques, pavant ainsi la voie au « sentiment analysis » (modéliser quantitativement les opinions). Ce qui caractérise le Big Data, ce n’est pas tant la quantité de données disponibles et analysées, mais la possibilité de révéler des « patterns » d’information qui demeureraient autrement invisibles et d’anticiper l’état futur des corrélations analysées. De ce fait, la prolifération du Big Data au sein de la société se traduit par l’émergence de nouveaux circuits marchands (publicité ciblée, profilage comportemental, systèmes de recommandation, applications) et soulève de nouvelles problématiques, notamment celles concernant la vie privée. Induisant ses propres représentations sociales et projetant des orientations normatives, le Big Data contribue ainsi à créer une nouvelle dynamique de régulation sociale (mode de « gouvernance ») fondée sur la surveillance (cueillette systématique de données) et le contrôle (projections normatives). Seront abordé dans le cadre de ce cours : les circuits économiques du Big Data, ses impacts épistémologiques en sciences humaines, sur l’information et la connaissance, les médias socionumériques, le profilage et la surveillance, les processus de ludification et les modalités de gouvernance.


FCM918D – Séminaire avancé en communication I : créativité et décision

La créativité et la décision sont souvent considérées comme étant antithétiques. La créativité est supposée relever d’une inspiration individuelle qui frappe avec une immédiateté essentiellement rebelle à la logique. La décision est renvoyée à une logique de médiation fortement socialisée, sous forme de mécanismes de délibération, calcul de risques, négociation, ou persuasion qui se déroulent en situation intersubjective, ou en tant que normes intériorisées par l’individu bien pensant. Ce cours étudiera des courants de pensée qui brouille cette carte simpliste, décelant du créatif dans la décision et du décisif dans la créativité. Les lectures seront tirées de l’œuvre d’une gamme d’auteurs appartenant à divers domaines pour qui les problèmes de la décision et de la créativité s’entrecroisent de manière fondamentale. L’étude de chaque auteur tournera autour d’un concept clé qui se trouve au cœur de leur manière d’aborder ces problèmes: C.S. Peirce, l’abduction (logique) ; Gilbert Simondon, l’invention (technique) ; Maurizio Lazzarto, les machines de subjectivité capitaliste (économie politique) ; Félix Guattari, l’énonciation collective (politique esthétique) ; Carl Schmitt, la souveraineté (philosophie juridique) ; A.N. Whitehead, la préhension (métaphysique) ; Henri Bergson, l’intuition (métaphysique). Ces concepts seront confrontés à des notions apparentées qui sont centrales aux débats actuels autour du “new materialism” et du post humanisme, telles l’agence et la conscience distribuée. Le cours terminera sur une discussion de la pertinence des approches étudiées pour la théorie et la pratique de la recherche-création dans le cadre de la discipline de la communication.


FCM918E – Communication, médias collaboratifs et design communautique

Ce séminaire vise à explorer les fondements, les théories, les méthodologies et les applications de nouvelles formes de collaboration et d’intervention reliées aux médias socio-numériques, incluant les médias sociaux populaires comme Google, Facebook, Hello, Twitter à travers la science citoyenne du design communautique. La culture contributive suggère la co-création de nouvelles configurations sociotechniques mises au service de la recherche intervention et de la recherche action participative médiatisée par de nouveaux dispositifs d’interaction sociale appelés les médias collaboratifs. Les usagers, traditionnellement et formellement reconnus comme l’audience, ne sont dorénavant plus confinés dans leur rôle de consommateurs, mais aussi de producteurs et même de designers (concepteurs) de médias et de dispositifs collaboratifs : communautés virtuelles, plateformes collaboratives, écosystèmes d’innovation considérés comme systèmes sociaux numériques. Le phénomène du co-design des médias collaboratifs sera ainsi examiné sous l’angle des qualités et des caractéristiques que ces nouvelles formes de pratiques médiatiques permettent en termes d’effets de valorisation au sein des systèmes humains d’activités médiatisées par les TICs.

Approche pédagogique : les apprentissages seront rendus très pratiques à travers une approche pédagogique s’appuyant sur le transmedia storytelling, les études de cas et une approche de recherche transdisciplinaire qui intègre les sciences de la communication appliquées, les sciences sociales et les humanités numériques. Les traditions empiriques (induction) et théoriques (déduction) de recherche seront mises à contribution, en les combinant avec la recherche intervention basée sur la culture et les pratiques du design communautique (abduction). Les travaux favoriseront l’application des notions vues en cours et explorées à l’aide des études de cas, soit par l’analyse, la planification, la modélisation d’un système social numérique (à définir avec les étudiants).


FCM918F – Communication et controverse

La controverse comme phénomène communicationnel. Approches théoriques diverses de l’étude des controverses et de leurs rapports à la sphère publique, l’innovation technologique et les processus organisationnels.


FCM918G – Propriété intellectuelle et piratage

Ce cours vise à identifier les multiples significations que revêt le piratage. Ce cours aborde le piratage comme une action voulant contrer le capitalisme et la propriété privée, les médias et leurs réseaux, leurs productions et leurs échanges. L’objectif général du cours est de comprendre à la fois les motivations extrinsèques et celles intrinsèques du piratage de ces systèmes : par exemple, quels sont les facteurs permettant de déterminer s’il s’agit d’un piratage politique? Le cours examinera  comment le piratage peut devenir une alternative aux sources régulières d’information, aux médias reconnus ou à la démocratie radicale. Les lectures imposées regrouperont un large éventail de sources dans les domaines de l’économie politique, de l’histoire culturelle et de la théorie critique.


FCM918H – Les formes des nouvelles

Si la décennie 2000 a été marquée par le déclin du journal, ce déclin n’a pas été suivi par celui de la nouvelle qui est demeurée importante en évoluant vers de nouvelles formes. Comment ses formes se sont-elles transformées et adaptées aux contextes technologiques, économiques, culturels et sociaux changeants au cours des 125 dernières années? Adoptant une approche idéologique et matérialiste aux nouvelles, nous étudierons les formes des nouvelles à l’aide d’outils des études culturelles, des nouveaux matérialismes, de l’analyse discursive et des études critiques des technologies (études en sciences et en technologies, théorie de l’acteur-réseau, etc.). Parmi les formes possibles, notons : les bandes dessinées, les pages féminines, les chroniques, les stations/balados (« podcasts ») des radiojournaux, les bandes d’actualités et les films, l’architecture, les jeux d’actualité, Facebook et autres plateformes de distribution numérique, etc. S’il devient nécessaire de repenser le rôle des nouvelles et des institutions connexes au sein de la vie culturelle et politique, nous le ferons en posant les questions suivantes : qu’attendons-nous des nouvelles? comment les formes des nouvelles réalisent-elles ces attentes?


FCM918J – Ethnographie en communication

Ce séminaire vise à présenter les concepts, les outils, les méthodes et les théories de l’anthropologie depuis l’enquête ethnographique jusqu’à la restitution des données et l’autoethnographie, tout en revenant sur les grands courants anthropologiques (évolutionniste, symbolique, interprétatif, etc.). Ce séminaire sera l’occasion d’aborder les enjeux de la démarche anthropologique (observations, rencontre de l’altérité, corps et émotions du chercheur, etc.) à partir de divers terrains d’investigation afin d’apprécier comment des méthodes sont mobilisées en fonction des questions posées et des nouveaux objets étudiés en communication et en études médiatiques.


FCM918K – Cinéma, nouveau réalisme et nouveau matérialisme

Ce séminaire se veut une réflexion critique sur le statut ontologique, épistémologique et esthétique de l’objet au cinéma et du cinéma comme objet. Le séminaire s’inscrit dans une démarche qui tentera de saisir en quoi notre compréhension des œuvres cinématographiques peut être transformée en s’appuyant sur un certain nombre de courants de pensée récents. À titre non exhaustif, mentionnons le tournant spéculatif, le nouveau matérialisme réaliste, le post-humanisme et l’apport de nouvelles perspectives dans la foulée de la post-cybernétique et de la théorie des systèmes sociaux.


FCM918M – Le tournant performatif de la recherche en communication

Ce séminaire vise à explorer différentes formes alternatives de la recherche doctorale issues du « tournant performatif » de la recherche en communication : la recherche-création, la recherche par la pratique, la réflexion sur sa pratique, la diffusion créative des résultats de sa recherche, l’écriture créative de sa thèse. Ces formes seront abordées à partir d’écrits théoriques et méthodologiques, mais aussi sous l’angle du faire.


FCM918N – Mémoire(s) : médiations, matérialités, pratiques et processus

Comme le rappelle de Certeau (1990), la mémoire peut être conçue comme « présence à la pluralité des temps » (1990, p. 320). Comment en comprendre les modes d’existence et les conditions de possibilité aujourd’hui? Quelles en sont les formes, voire les configurations médiatiques et médiales concurrentes?
Quelles articulations contingentes de temporalité et de spatialité fait-elle advenir et avec elles, quels enjeux éthiques, politiques et épistémiques? Quelles expériences, trajectoires et ressources l’informent et quels rapports de pouvoir la constituent et la traversent?
Suivant un principe de méthode inspiré de Michel Foucault (1984), ces questions générales donneront lieu à l’exploration épistémologique, théorique et analytique de quelques problématisations (la liste exacte reste à préciser) qui constituent la(les) mémoire(s) comme objet de connaissances scientifiques, de débats et de politiques publiques, d’injonctions normatives et morales, de productions artistiques et culturelles ou autres. Parmi celles susceptibles d’être explorées, je mentionnerais, par exemple, l’archive à l’ère numérique, la mémoire incorporée et le vieillissement, ainsi que les luttes contre l’invisibilisation et la réduction au silence des groupes minorisés. C’est dans le cadre de ces explorations que seront discutées, de manière critique, l’effectivité et l’affectivité des médiations, matérialités, pratiques et processus qui font de la(des) mémoire(s) tout à la fois un objet-frontière (Star et Griesemer, 1989) et un concept voyageur (Bal, 2002).


FCM918P – Sociologie des actes de langage et médias

Le langage a été étudié principalement du point de vue de ses rapports avec la réalité (logique philosophique) ou dans une perspective structuraliste (linguistique, sémiotique), mais plus rarement comme un fait social. Pourtant parler (écrire, etc.) est l’une des plus communes activités humaines, accomplie dans les contextes les plus variés. Dans ce séminaire, je commencerai d’abord par rappeler l’apport de quelques précurseurs décisifs de ce point de vue (Peirce, Wittgenstein, Bakhtine), et quelques concepts directeurs. Puis je proposerai une interprétation socio-pragmatique du How to Do Things With Words d’Austin. Nous tiendrons alors les principes d’une sociologie des actes de langage, que nous développerons avec l’aide de la philosophie (Taylor, Deleuze, Butler, etc.), de la sociologie (Bourdieu, Berger et Luckmann, Goffman, etc.) de la sociolinguistique (Labov, Gumperz, Fishman, etc.), de la pragmatique (Ducrot, Dispaux, Récanati, etc.). Durant tout le séminaire, l’étude de situations médiatiques précises nous permettra de préciser concepts et usages de ceux-ci.

J.-P. Esquenazi


FCM918Q – La culture populaire et ses espaces

Ce séminaire propose d’interroger la culture populaire au prisme de trois dimensions spatiales. De manière générale, il vise à comprendre et à clarifier la culture populaire comme notion et comme terrain à travers ses diverses déclinaisons dans les études culturelles, les théories culturelles ainsi que dans le champ de la communication. Concrètement, le séminaire sera organisé en suivant trois trajectoires interrogeant tour à tour : 1) la culture populaire à l’aune des espaces matériels dont elle est souvent tributaire (les espaces industriels, coloniaux, urbains et ruraux); 2) les mouvements traversant la culture populaire et rendus possibles par celle-ci (enjeux de mobilités et de circulation des produits, des représentations, des valeurs, des sujets, etc.); 3) l’appropriation des études de la culture populaire dans certains contextes et quelques-unes des migrations disciplinaires, théoriques et méthodologiques qui l’ont accompagné (École de Birmingham, tradition latino-américaine, etc.). Le cours offre ainsi des enjeux singuliers pour penser la communication, la culture et certains rapports sociopolitiques.

LAN

LAN150A – Introduction à la littérature, à la musique et au cinéma arabes

Cours d’introduction à la littérature arabe : depuis la période antéislamique jusqu’à la littérature contemporaine. Les grandes périodes, les genres littéraires, les grands noms de cette littérature. Littérature savante et littérature populaire. Le roman arabe contemporain. Littérature arabe d’expression française.

Musique arabe à travers les âges : Musique andalouse (dite classique), Musique d’Orient et du Maghreb, les grands noms : Sayyed Darwich, Abdel-Wahab, Oum Kalthoum, Abdel-Halim, Fairouz et les frères Rahbani, les Stars actuelles, le Raï…

Le cinéma arabe : Historique, les grands noms du cinéma arabe, Egypte, Syrie/Liban, Tunisie, Maroc.

SOC

SOC671J – Analyse sociologique : animation et théâtre

Ce cours dresse un état des lieux du théâtre de création au Québec. Plus précisément, ce cours répond à deux objectifs :

Il permet de relever et d’analyser les événements artistiques et sociaux qui ont marqué l’évolution du Québec de 1945 à 1970 et favoriser l’éclosion de la dramaturgie québécoise.

Il retrace et analyse l’évolution du théâtre de création au Québec : théâtre élitiste versus théâtre populaire ; passage du théâtre didactique au théâtre expérimental ; l’économie sociale et le théâtre à la recherche d’une animation culturelle vivante ; la relation essentielle entre le public et l’acteur. Outre des éléments de connaissance théorique, le cours présente des modes expérimentaux de créativité par des exercices pratiques. Il permet aussi d’acquérir les notions de base pour un jeu d’acteur efficace et d’expérimenter des jeux théâtraux pour animer un groupe.


SOC672U – Voix, Parole(s), oralité : laboratoire-atelier sur le conte

Ce cours-laboratoire vise à se familiariser avec le conte, ses particularités au Québec et ailleurs dans le monde ainsi que sa signification dans la vie de chaque personne et les interrelations culturelles qu’il suscite. À partir de théories sociologiques sur l’oralité et sur l’espace public de communication, ce cours encourage les étudiant-e-s à prendre la parole en public avec confiance et plaisir, à valoriser leurs talents oratoires et à enrichir leur mémoire sensorielle. Il permet aussi de comprendre l’importance du lien de mémoire dans la démarche d’intégration à une autre culture ou à une société d’accueil.

À la fois réflexions critiques sur la pratique de l’oralité d’aujourd’hui et ateliers pratiques, ce cours offrira aux étudiant-e-s des exercices d’apprentissage du « racontage », de voix, de présence, de gestuelle , en plus de les amener à prendre la parole et surtout à savoir la garder.

Pourquoi conter des histoires dans ce monde qui va trop vite et où les gens n’ont plus le temps de ne rien faire ou de laisser faire ? Parce que l’imaginaire que la parole conteuse déploie, la force qu’elle contient, la spiritualité etle sens qu’elle apporte, l’engagement social et politique qu’elle propose semblent apaiser le cœur et l’âme des gens qui l’écoutent.”

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
405 rue Sainte-Catherine Est
Montréal, Québec, H2L 2C4