Le programme de parrainage de la Faculté

Si tu es inscrit.e à un programme de baccalauréat ou de majeure de la Faculté de communication, tu peux participer au programme de parrainage par les pairs de la Faculté!

Le programme de parrainage par les pairs vise à faciliter l’intégration des nouveaux.elles admis.es de la Faculté à leur programme d’études ainsi que leur adaptation à la vie universitaire. Les étudiants.es de 2e et 3e qui deviendront pairs aidants pourront utiliser leur propre expérience de leur programme d’études et de la vie universitaire pour soutenir et guider les nouveaux.elles admis.es.

Pour que le parrainage soit une expérience positive, chacun.e des participants.es, pairs aidants et pairs aidés, doit comprendre le rôle de chacun.e dans cette relation et s’entendre mutuellement sur la façon dont la relation d’aide fonctionnera.

>> Si tu deviens pair aidant ou pair aidé, prends bien soin de lire le Guide de parrainage par les pairs ou le contenu de cette page.

Qui fait quoi?

Les rôles du pair aidant et du pair aidé et vos points de contact à la Faculté

Le rôle du parrain et de la marraine (pair aidant)

Le rôle des parrains et marraines (pairs aidants) est d’offrir aux nouveaux.elles étudiants.es (pairs aidés) un soutien social et, dans une certaine mesure, pédagogique, de façon informelle. Leur rôle est aussi de guider les étudiants.es vers les bonnes ressources de l’UQAM selon leurs besoins (à noter que plusieurs de ces ressources sont listées dans ce guide).

Le soutien par les pairs est une forme de communication aidante de la part d’un.e étudiant.e expériementé.e envers un.e nouveau.elle étudiant.e d’un même programme d’études. L’étudiant.e pair aidant, qui est passé au travers d’au moins une année scolaire dans son programme d’études, peut ainsi faire appel à sa propre expérience pour aider un.e étudiant.e de première année à mieux s’intégrer à son nouveau programme d’études et à s’adapter à sa nouvelle réalité universitaire : cours à suivre, déroulement des cours, évaluations, enseignement, ressources en ligne, activités étudiantes, etc.

Comme le pair aidant possède une expérience du programme d’études qu’il.elle partage avec l’étudiant.e aidé.e, il.elle peut encourager l’étudiant.e aidé.e à surmonter les obstacles qui pourraient se présenter à lui.elle durant son parcours et à mieux comprendre la dynamique des études universitaires, par exemple :

  • réfléchir avec lui.elle à des solutions aux défis à affronter;
  • partager ses propres stratégies de réussite ou de résolution de problèmes;
  • référer à des exemples de situations qu’il.elle a vécues de façon constructive;
  • poser des questions ouvertes pour mieux comprendre la situation;
  • adopter une approche de communication aidante flexible et sensible aux besoins des pairs aidés, en offrant une écoute active et en démontrant son empathie et de la compréhension;
  • etc.

Attention, l’étudiant.e pair aidant NE PEUT PAS :

  • offrir un soutien psychologique (il.elle n’est pas psychologue);
  • conseillez en matière d’orientation professionnelle (il.elle n’est pas conseiller.ère en orientation);
  • répondre à des questions relativement à votre dossier étudiant (c’est le rôle de l’agent.e de gestion aux études de votre programme);
  • se prononcer sur des éléments de nature administrative;
  • dépanner l’étudiant.e aidé.e financièrement ou le.la soutenir sur le plan matériel.

Si l’étudiant.e parrainé.e a besoin d’un soutien psychologique et d’orientation professionnelle, les Services à la vie étudiantes de l’UQAM offre gratuitement plusieurs services de soutien professionnel aux étudiants.es de l’UQAM.

Ressources et points de service à connaître >

À noter que l’engagement des pairs aidants est bénévole.

Le rôle de l’étudiant.e parrain.ée (pair aidé)

Les étudiants.es aidés.es (pairs aidés) doivent être proactifs.ves par rapport à la résolution des défis auxquels ils.elles sont confrontés.es et ne pas s’en remettre uniquement aux pairs aidants. Tout comme ces derniers.ères, ils.elles doivent faire preuve de compréhension, d’ouverture et de souplesse pour qu’une relation d’aide positive se développe. Ils.elles doivent notamment respecter les limites de leur pair aidant et ne pas oublier que ces derniers.ères sont, eux.elles aussi, des étudiants.es, et qu’ils.elles participent au programme de parrainage de façon bénévole.

Le rôle de l’agent.e de gestion aux études de ton programme

Chaque programme d’études de l’UQAM a un.e agent.e de gestion aux études (AGÉ). Cette personne est là pour vous accueillir, vous renseigner et vous conseiller sur certains aspects de votre programme d’études. C’est aussi elle qui peut vous aider avec votre dossier étudiant.

Vous vous demandez quels cours vous devez suivre lors d’une session en particulier? Vous aimeriez savoir si vous pouvez vous inscrire à tel ou tel cours? Vous aimeriez faire reconnaître des acquis? Vous avez des questions concernant les règlements pédagogiques de votre programme? Etc. Etc. Contactez votre AGÉ!

Votre AGÉ est votre premier contact une fois que vous êtes admis.e dans votre programme. Elle fait le lien entre vous et les instances de l’UQAM, entre autres le registrariat. Si vous avez un problème quelconque avec votre dossier étudiant, votre AGÉ pourra vous aider ou vous diriger vers la bonne personne.

Contacter mon AGÉ >

Le rôle de la direction de mon programme

Tous les programmes d’études de l’UQAM ont une direction de programme. La direction est généralement assurée par un.e professeur.e qui enseigne dans le programme dont il.elle est responsable.

Si vous avez des questions concernant, par exemple, les objectifs de votre programme, le contenu des cours ou les cheminements possibles, si vous avez des doutes concernant votre place dans le programme, si vous avez des problèmes avec des collègues ou des enseignants, vous pouvez contacter la direction de votre programme.

La direction travaille en outre en étroite collaboration avec l’AGÉ. C’est votre directeur.trice qui approuvera par exemple les reconnaissances d’acquis ou toute autre modification exceptionnelle à votre cheminement étudiant.

Vous aimeriez parler à votre directeur.trice de programme, mais ne savez pas de qui il s’agit? Demandez à votre AGÉ!

Contacter mon AGÉ >

Définir les modalités de rencontre

Les modalités de rencontre entre vous, pair aidant et pair aidé, sont laissées à votre discrétion afin qu’elles puissent répondre à vos besoins et s’adapter à vos disponibilités. L’important, c’est de vous entendre sur ces modalités afin que vous sachiez à quoi vous attendre et afin d’éviter des déceptions ou des frustrations sur ce plan.

Formules de rencontre

Plusieurs formules de rencontre sont possibles :

  • rencontre téléphonique;
  • rencontre à distance (Zoom, Teams*, messageries vidéo diverses);
  • rencontre en personne dans des lieux publics (en suivant les règles d’hygiène liées à la pandémie!);
  • discussion par messagerie.

Si le pair aidant soutien plusieurs étudiants.es, il.elle pourrait même décider d’organiser une ou des rencontres en petit groupe si tous.tes le souhaitaient!

*Tous.tes les étudiants.es de l’UQAM ont accès gratuitement à la suite Office, laquelle leur permet de télécharger l’application Teams.

Fréquences et durées des rencontres

Les duos de pair aidant/pair aidé peuvent se rencontrer à leur convenance, que ce soit selon un calendrier préétabli ou en fonction des besoins du pair aidé. Peu importe l’entente prise, il est toutefois important de tenir compte des disponibilités de chacun.e.

Vous pourriez ainsi décider de vous rencontrer :

  • une fois par mois;
  • aux deux semaines en début de session, pour ensuite espacer les rencontres;
  • si vous décidez de communiquer par messagerie, vous pourriez établir des moments où l’un.e ou l’autre n’est pas disponible et ne souhaite pas être sollicité.e;
  • si vous décidez de ne pas fixer de rencontre à l’avance et d’y aller de façon spontanée selon les besoins du.de la pair aidé, vous pourriez penser à imposer des limites (en fonction de votre horaire de cours et de travail, entre 9 h et 17 h, entre 19 h et 21 h, en semaine uniquement, tous les jours sauf le dimanche, etc.).
À NE PAS OUBLIER!
  • Il importe d’aviser votre pair à l’avance si vous souhaitez le.la rencontrer en dehors du calendrier fixé ou si vous devez annuler une rencontre.
  • L’engagement du pair aidant envers le pair aidé est d’environ 5 h de soutien par session, pour un maximum de 10 h.
  • Les échanges doivent se faire dans le respect de chacun.e.
  • Chacun.e doit s’engager à respecter la vie privée de l’autre, ses valeurs, sa culture et à respecter le caractère potentiellement confidentiel des échanges*.
  • Aucune forme de harcèlement n’est tolérée*.
  • Si vous rencontrez des problèmes dans votre relation de soutien, n’hésitez pas à contacter la personne-ressource du programme de parrainage.

*Voir la Politique no 16 de l’UQAM visant à prévenir et à combattre le sexisme et les violences à caractères sexuel ainsi que la Politique no 42 sur le respect des personnes, la prévention et l’intervention en matière de harcèlement.

Sur l’importance de fixer les modalités de rencontre

S’il est important d’établir des modalités de rencontre afin d’éviter des déceptions ou des frustrations, il est aussi important de le faire afin d’éviter de surcharger le pair aidant qui, il ne faut pas l’oublier, est aussi un.e étudiant.e qui a aussi d’autres occupations et qui, dans certains cas, soutien plus d’un.e étudiant.e.

Dans votre relation de parrainage, il est primordial de respecter les limites de chacun.e pour favoriser une bonne relation.

Formulaire d’entente mutuelle

Afin de vous aider à fixer vos modalités de rencontre et à vous encourager à discuter de vos attentes envers la relation de soutien entre pairs, nous avons préparé un formulaire d’entente mutuelle pour vous guider.

Nous vous recommandons de le remplir dès votre première rencontre. Ce formulaire, à remplir sur une base volontaire, ne se veut en aucun cas contraignant. Il se veut plutôt un outil pour vous aider à tirer le maximum des bénéfices d’une relation de parrainage.

Télécharger le formulaire d’entente mutuelle >

De quoi parler?

Afin de vous aider à ouvrir une discussion de part et d’autre, voici quelques exemples de sujets de discussion ou de questions à poser.

Sujets qui peuvent être abordés

Exemples de sujets que vous pourriez abordés entre pair aidant et pair aidé :

  • le cheminement du programme;
  • les cours obligatoires du programme;
  • les stages (selon les programmes);
  • les études à l’étranger et les écoles d’été;
  • l’aide financière et les bourses;
  • les activités et les événements propres au programme;
  • les exigences spécifiques du programme (en anglais, par exemple);
  • la dynamique entre les étudiants.es du programme;
  • les activités étudiantes;
  • les associations étudiantes et les groupes étudiants;
  • les lieux de rencontre sur le campus;
  • etc.
Questions qui peuvent être formulées par le pair aidant

Exemples de questions que tu pourrais formuler en tant que pair aidant :

  • comment se passe ton entrée dans le programme?
  • comment se passent les cours à distance?
  • pourquoi as-tu choisi ce programme d’études?
  • rencontres-tu des difficultés par rapport au programme (cours, enseignement, etc.) en ce moment?
  • quels sont tes intérêts spécifiques dans le domaine X?
  • que voudrais-tu faire avec ton baccalauréat/ta majeure?
  • que fais-tu en dehors du programme (loisirs, intérêts, passions)?
  • etc.
Questions qui peuvent être formulées par le pair aidé

Exemples de questions que tu pourrais formuler en tant que pair aidé :

  • comment s’est passé ton entrée dans le programme?
  • comment s’est passée ta première session dans le programme?
  • lorsque tu t’es inscrit.e dans ce programme, étais-tu certain.e de ton choix?
  • quels cours as-tu préférés durant ta première année dans ce programme?
  • existe-t-il des groupes ou des comités étudiants auxquels je pourrais participer?
  • quel est la dynamique entre les étudiants.es de ta cohorte?
  • as-tu réalisé un stage? Comment cela fonctionne-t-il? Comment était-ce?
  • as-tu fait une session à l’étranger ou pris part à une école d’été? Comment était-ce? Que recommanderais-tu?
  • etc.
Connaître les services de l’UQAM

L’UQAM offre plusieurs services aux étudiants.es, notamment par l’intermédiaire des Services à la vie étudiante.

Si tu es pair aidant, il sera important de connaître les ressources de l’UQAM afin de diriger les étudiants.es que tu parraines au bon endroit en cas de besoin.

Si tu es pair aidé, connaître les services offerts aux étudiants.es de l’UQAM de permettra de mieux t’adapter à la vie universitaire. Si tu rencontres des problèmes durant ton parcours, tu sauras ainsi vers qui te tourner et qui pourra t’aider!

Consulte la liste des ressources et des points de service à connaître >

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
1495, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3S1