Baccalauréat en communication (médias numériques)

Le baccalauréat en communication (médias numériques) est le seul programme de premier cycle universitaire au Québec axé sur une réflexion théorique sur les impacts des technologies numériques de communication. Trois profils distincts sont offerts : intelligence artificielle, jeux vidéo et médias numériques.

Le programme vise à former des spécialistes en gestion des communications numériques qui possèderont une vision globale du phénomène et de ses enjeux (sociaux, économiques, politiques, culturels, etc.). Ces spécialistes deviendront des personnes-ressources dans toutes sortes de milieux de travail et participeront au développement de stratégies numériques non seulement « efficaces », mais aussi respectueuses des enjeux citoyens.

Consultez la description officielle du programme pour obtenir tous les détails (objectifs du programme, cours à suivre, cheminement, conditions d’admission, etc.)!

Présentation du programme

Le baccalauréat en communication (médias numériques) offre une formation permettant de comprendre et d’analyser les médias numériques en prenant en compte leurs dimensions sociales, politiques, économiques et technologiques et leurs divers domaines et contextes d’applications (médias socionumériques, cyberculture, concentration et convergence des médias, mobilisation sociale, jeux vidéo, géolocalisation et surveillance, citoyen-reporter, etc.).

La première année d’études est consacrée à l’acquisition de connaissances générales en communication. En deuxième année, le contenu des cours est spécifique aux impacts du numérique sur les différents champs d’études de la communication (journalisme, stratégies de production, télévision, cinéma, communication organisationnelle et technologies numériques), alors qu’en troisième année, ce sont plutôt les grands enjeux des médias numériques, tels que la mobilité, l’espace public et la surveillance, qui sont abordés.

Étudier les médias numériques

Ancré dans l’actualité, le baccalauréat en communication (médias numériques) permet aux étudiantes et étudiants de saisir les différents enjeux publics liés aux médias numériques, et ce, en prenant en considération les dimensions sociales, politiques, économiques et technologiques. Diverses thématiques contemporaines liés à ces dimensions sont abordées.

Technologies

Composantes centrales des médias numériques, les technologies occupent une place centrale dans la formation des étudiantes et étudiants. Ceux-ci sont amenés à étudier les diverses innovations technologiques, qui permettent notamment la numérisation, la production et la circulation des données personnelles et des connaissances.

  • Big data
  • Ville intelligente
  • Internet des objets
  • Outils personnels de captation numérique
  • Dark web
  • Cryptographie
  • Géolocalisation
  • Médias sociaux

Politique

L’usage politique des médias numériques nécessite également analyse et réflexion. Que ce soit d’utiliser Internet pour développer la démocratie ou pour pirater des systèmes informatisés pour défendre une cause, les actes politiques ont des répercussions sociales et font partie des enjeux contemporains étudiés dans ce programme.

  • Hacking des élections
  • Hacktivisme
  • Cyberdémocratie
  • Cyberterrorisme
  • Propagande

Société

À l’ère du numérique, les données personnelles des individus circulent sur le web et sont parfois utilisées par des tiers à bon ou à mauvais escient. Ce phénomène engendré par le Big data soulève de nombreux questionnements qui sont abordés dans le programme.

  • Vie privée
  • Droit de propriété des données
  • Surveillance numérique
  • Droit à l’oubli
  • Hyperindividualisme
  • Cyberintimidation

Culture

Grâce à divers outils technologiques, il est facile de faire circuler de l’information, au risque toutefois de favoriser la multiplication des fausses nouvelles sur le web. Des enjeux culturels comme celui-ci sont étudiés dans le programme, aussi bien que des phénomènes comme le trolling et les memes.

Économie

Les renseignements personnels des individus valent de l’or! En effet, les entreprises commerciales sont prêtes à payer cher pour proposer aux internautes des offres commerciales qui correspondent à leur profil. Ainsi, la marchandisation des données personnelles et les publicités ciblées ou géolocalisées sont des exemples de phénomènes économiques abordés.

Corps enseignant

Professeur.es

Mouloud Boukala
Professeur à l’École des médias
boukala.mouloud@uqam.ca

  • Anthropologie des médias
  • Bande dessinée
  • Cinéma
  • Handicap
  • Technologies numériques

André Mondoux
Professeur à l’École des médias
mondoux.andre@uqam.ca

  • Big data
  • Circulation marchande des données personnelles
  • Épistémologie et éthique
  • Études sur la surveillance
  • Idéologies
  • Intelligence artificielle et transhumanisme
  • Technologies socionumériques

Marc Ménard
Professeur à l’École des médias
menard.marc@uqam.ca

  • Big data
  • Économie de la culture
  • Économie des médias
  • Industries culturelles
  • Intelligence artificielle
  • Médias socionumériques

Maxime Ouellet
Professeur à l’École des médias
ouellet.maxime@uqam.ca

  • Économie politique
  • Gouvernance des technologies de l’information
  • Médias socionumériques
  • Technologies de l’information

Diane Poitras
Professeure à l’École des médias
poitras.diane@uqam.ca

  • Big data
  • Cinéma de création
  • Cinéma documentaire
  • Médias numériques
  • Recherche-création

Gabrielle Trépanier-Jobin
Professeure à l’École des médias
trepanier_jobin.gabrielle@uqam.ca

  • Jeux vidéo
  • Stéréotype de genre
  • Parodie
  • Immersion
  • Idéologie


Chargé.es de cours

Eveline Le Calvez
Chargée de cours et professeure associée à l’École des médias
le-calvez.eveline@uqam.ca

  • Médias numériques
  • Intelligence artificielle et individuation psychique et collective
  • Productions des télévisions publiques nationales et internationales
  • Processus de création et de recherche-création

Mazel Bidaoui
Chargé de cours à l’École des médias
bidaoui.mazel@uqam.ca

Isabelle Caron
Chargée de cours à l’École des médias
caron.isabelle.2@uqam.ca

Philippe-Antoine Lupien
Chargé de cours à l’École des médias
lupien.philippe-antoine@uqam.ca

  • Économie politique de la culture et des communications
  • Gouvernance des industries culturelles
  • Culture et événements publics
  • Sport spectacle médiatique

Catherine Mathys
Chargée de cours à l’École des médias
mathys.catherine@uqam.ca

Fabien Richert
Chargé de cours à l’École des médias
richert.fabien@uqam.ca

  • Théorie critique et philosophie sociale
  • Médias sociaux, surveillance et Big data
  • Jeux vidéo et société
  • Idéologie, imaginaire et postmodernité
Perspectives d’emploi

Le baccalauréat en communication (médias numériques) forme des analystes stratégiques qui pourront jouer un rôle important au sein d’entreprises à titre de spécialistes en stratégies de communication numérique. Ils pourront également œuvrer au sein d’organismes de réglementation et de soutien.

Voici quelques exemples de postes :

  • Spécialiste en stratégies de communication numérique
  • Agent.e d’information
  • Analyste de contenu
  • Conseiller.ère en communication
  • Chargé.e de projets
  • Stratège numérique
  • Coordonnateur.trice en communications numériques
  • Consultant.e en communications numériques
En savoir plus >
Études aux cycles supérieurs

Axé sur une réflexion théorique de l’essor du numérique, le baccalauréat en communication (médias numériques) prépare les étudiantes et étudiants aux études de deuxième cycle, en leur permettant d’acquérir des connaissances solides en méthodologie. La poursuite des études à la maîtrise après le baccalauréat est fortement encouragé, car cela permet aux étudiantes et étudiants de pousser plus loin leurs apprentissages, tout en se spécialisant dans un domaine précis.

Le programme permet également aux étudiantes et étudiants d’accéder à plusieurs champs d’études aux cycles supérieurs, que ce soit en communication, en sociologie, en politique ou autres. Il est à noter que plusieurs unités de recherche de l’UQAM se penchent sur l’analyse des médias numériques.

Découvrez la maîtrise en communication de l’UQAM et ses sept concentrations!

Inclusion de crédits de deuxième cycle au premier cycle

L’UQAM offre l’opportunité aux étudiantes et étudiants du baccalauréat qui désirent poursuivre leur cheminement aux cycles supérieurs d’inclure jusqu’à 9 crédits de 2e cycle lors de leur parcours au 1er cycle. Ces crédits peuvent alors faire l’objet de reconnaissances d’acquis dans le programme de 2e cycle visé.

Pour profiter de cette disposition, l’étudiante ou l’étudiant doit :

  • avoir complété ou être en train de compléter au moins 60 crédits dans un baccalauréat de 90 crédits avec une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,5 sur 4,3;
  • obtenir l’autorisation de la direction du programme de 1er cycle afin que les crédits de 2e cycle servent à sa diplomation au baccalauréat;
  • obtenir l’autorisation de la direction du programme de 2e cycle visé pour s’inscrire aux activités projetées.

Après l’obtention de son diplôme de baccalauréat et après son admission au programme de 2e cycle visé, l’étudiante ou l’étudiant peut demander que ses crédits d’activités soient reconnus dans le programme de 2e cycle. La direction de ce programme applique alors les règles habituelles de reconnaissance d’acquis en vigueur dans ce programme.

Les groupes de recherche en médias numériques de la Faculté

Des questions sur le programme?

Nous joindre

Pour toute question sur le contenu du programme :
André Mondoux
Professeur, École des médias
Directeur du programme
mondoux.andre@uqam.ca

Pour toute question concernant votre dossier étudiant, l’horaire, etc. :
Lilia Djenane
Agente de gestion aux études
communication.mediasnumeriques@uqam.ca
514-987-3637
J-1775

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômées, diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
1495, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3S1