Baccalauréat en communication (stratégies de production culturelle et médiatique)

Le baccalauréat en communication (stratégies de production culturelle et médiatique) est un programme interdisciplinaire unique au Québec. Il propose une formation théorique et professionnalisante axée sur le développement, l’organisation, la diffusion et la communication dans les domaines des industries culturelles et des médias. Il mise également sur la collaboration active avec les autres programmes et disciplines enseignées à l’École des médias, que ce soit le cinéma, la télévision, les médias interactifs ou les médias numériques, ainsi qu’avec plusieurs autres programmes de l’UQAM. Toutes les facettes et tous les aspects de la production culturelle et médiatique sont abordés dans ce programme :

  • gestion de projets;
  • transformation numérique;
  • logistique et organisation technique;
  • rédaction en développement de projets;
  • analyse de productions;
  • compréhension des publics;
  • droit des médias;
  • culture;
  • financement;
  • tournée;
  • médiation culturelle;
  • etc.
Objectifs du programme

Le baccalauréat en communication (stratégies de production culturelle et médiatique) est un programme qui valorise les fonctions liées à l’aspect conceptuel et organisationnel de la production, du développement, de la diffusion et de la communication, quel que soit le secteur (musique, cinéma, télévision, édition, etc.). D’une durée de trois ans, il forme des professionnelles et professionnels aptes à occuper, entre autres, des rôles de producteur, de diffuseur et d’analyste.

Au cours de ses études, l’étudiante ou l’étudiant sera amené à identifier les habiletés stratégiques et organisationnelles ainsi que les défis créatifs inhérents aux diverses pratiques culturelles et médiatiques, de même qu’à participer à l’analyse de projets, à la planification de leur organisation pratique et à leur réalisation dans plusieurs secteurs.

Les personnes diplômées de ce programme seront ainsi en mesure d’identifier les différentes étapes du processus de la production médiatique et culturelle, d’en mesurer les déterminants majeurs, de collaborer à la mise en place, au développement, à la gestion et à l’évaluation de ces projets, tout en élaborant une réflexion critique sur leur pratique.

Pour en savoir plus sur le programme (cours à suivre, cheminements, etc.), consultez le descriptif officiel sur etudier.uqam >
Particularités du programme

Les étudiantes et étudiants du bac en communication (stratégies de production culturelle et médiatique) ont accès à plusieurs parcours optionnels misant sur l’excellence, la diversité, le développement créatif, la réflexion critique et stratégique et la préparation aux cycles supérieurs.

Ils et elles ont accès à une banque de stages dans des milieux créatifs reconnus et dans de grandes institutions culturelles d’ici et d’ailleurs. Certaines et certains pourront intégrer les équipes de tournage et de production étudiantes des programmes de création médias, tandis que d’autres pourront choisir une formation optionnelle avancée en communication internationale ou en langues. De plus, le programme soutient activement les étudiantes et étudiants qui choisissent de compléter un stage ou une session de cours à l’étranger.

Choisir une spécialisation

Dès la deuxième année, les étudiantes et étudiants sont amenés à choisir une spécialisation. Ce parcours peut leur permettre de collaborer avec les étudiantes et étudiants d’autres programmes universitaires en médias créatifs pour ainsi participer à un projet déjà établi.

Les étudiantes et étudiants du programme peuvent choisir un minimum de trois cours de spécialisation dans un même secteur de la production médiatique et culturelle, par exemple en cinéma, en télévision ou en médias interactifs, de manière à inscrire leur formation dans un milieu professionnel précis. Avec l’accord de la direction de programme, il est aussi possible de choisir un parcours multidisciplinaire personnalisé!

Un corps enseignant issu de divers milieux de la vie culturelle

Misant à la fois sur le travail d’équipe et l’expérience individuelle, l’équipe d’enseignantes et d’enseignants du programme regroupe des personnes praticiennes et théoriciennes issues des divers milieux de la vie culturelle : artistes, décideurs, chercheurs de renom, analystes, politiciens et entrepreneurs. Toutes et tous y offrent leur passion, leur talent et leur vision!

Cheminement et cours

1er année

Durant la première année, les étudiantes et étudiants suivent des cours généraux sur la communication médiatique et les industries de la culture, ainsi que des cours spécifiques au programme (EDM2015, MET2015, EDM2020) qui leur permettent de rapidement prendre la mesure de l’actualité culturelle, des enjeux majeurs et des réalités spécifiques au milieu de la production et de développer leur esprit critique.

2e année

Durant la deuxième année, tout en poursuivant leur formation générale, les étudiantes et étudiants explorent, entre autres, les domaines du financement d’un bien culturel (FIN1715) et les aspects humains de la gestion des entreprises culturelles (ORH2431), tout en étant initiés à la réalité du démarrage des nouvelles organisations et de la diffusion (EDM2030, EDM2075). Ils et elles commencent par ailleurs dès la troisième session leur parcours optionnel, étape qui se conclut par deux cours de réflexion synthèse (EDM2052, EDM4500).

3e année

Durant la troisième année, les études sont essentiellement consacrées aux cours optionnels, qui doivent inclure au moins trois cours dans un même champ disciplinaire ou fonctionnel (spécialisation). Chaque étudiante et étudiant peut construire son propre parcours à partir une vaste banque de cours constamment mise à jour. On y retrouve plusieurs types et exemples de parcours, dont certains peuvent être sélectifs :

  • projets intégrateurs en cinéma, télévision, médias interactifs, théâtre, etc. (en collaboration avec les programmes d’études concernés);
  • parcours en entrepreneuriat culturel;
  • parcours en études médiatiques et préparatoires aux cycles supérieurs;
  • parcours mixtes (en accord avec la direction de programme), intégrant éventuellement des études antérieures ou des choix de cours interuniversitaires;
  • parcours par une session à l’étranger;
  • parcours en langues et cultures ainsi qu’en communication internationale.

Finalement, c’est durant cette dernière année que les étudiantes et étudiants devront réaliser leur stage et qu’ils et elles auront la possibilité de suivre des cours dans le cadre des écoles d’été de Prague (République tchèque) ou de Molyvos (Grèce).

Consultez la liste complète des cours >
Consultez la grille de cheminement type >

Étudier à l’étranger

  • Pour obtenir plus de détails sur les études à l’étranger, consultez la section « Trimestre d’étude à l’étranger » de ce site.
  • Pour découvrir les écoles d’été qui permettent d’apprendre une langue en immersion culturelle (Colombie, Allemagne, Chine, Japon, etc.), consultez le site web de l’École de langues.
Stage

Dans le cadre de leurs études, les étudiantes et étudiants doivent réussir deux stages d’intégration professionnelle. D’un minimum de 140 heures, le stage permet à l’étudiante ou l’étudiant de tester ses connaissances et ses acquis, d’approfondir sa compréhension d’un domaine de pratique spécifique, de vivre une expérience se rapprochant de la transition vers le marché de l’emploi, de développer son réseau de contacts et de valider ses intentions professionnelles.

Consultez la section « Effectuer un stage » pour obtenir plus de détails sur l’affichage des stages dans ce programme et sur la procédure d’inscription aux cours-stage.

Qu’est-ce qu’un bon mandat de stage?

Le mandat de stage doit être approuvé par une ou un superviseur, qui est nommé par le programme. En quelques mots, un bon mandat de stage :

  • comporte des tâches spécifiquement liées à votre domaine d’études;
  • vous permet de travailler au moins 140 heures (soit l’équivalent d’un mois à temps plein);
  • vous permet de prendre activement part à la réalisation d’un projet, d’une production, etc.;
  • se déroule dans une organisation reconnue, qui peut vous accueillir « physiquement » dans ses locaux;
  • et est étroitement supervisé par une ou un professionnel ayant des compétences et de l’expérience significative dans le domaine.

Quel encadrement offre le programme pour les stages?

Lorsque l’étudiante ou l’étudiant s’inscrit au cours de stage, c’est qu’une ou un superviseur a approuvé le mandat et s’est assuré que l’étudiante ou l’étudiant, le milieu d’accueil et l’UQAM signent un document pour qu’en cas de litige, l’entente soit respectée.

La ou le superviseur appuie l’étudiante ou l’étudiant selon ses besoins. Il répond aux questions ponctuelles et soutient l’étudiante ou l’étudiant en cas de difficultés. Que ce soit sur le plan pratique ou psychologique, la ou le superviseur agit à titre de conseiller et de médiateur. Son objectif est d’offrir l’expérience la plus enrichissante possible à l’étudiante ou l’étudiant.

À la fin du stage, la ou le superviseur reçoit le rapport de stage de l’étudiante ou l’étudiant, le corrige et effectue un retour sur les apprentissages avec l’étudiante ou l’étudiant.

Comment trouver un stage?

L’étudiante ou l’étudiant est responsable de trouver son propre stage, car il s’agit d’une étape préparatoire à sa recherche d’emploi.

Cela dit, la Faculté de communication reçoit plusieurs offres qu’elle diffuse sur la Banque d’emplois du Service à la vie étudiante de l’UQAM. En cas de besoin, la supervision de stage peuvent aussi appuyer les étudiantes et étudiants dans leurs démarches de recherche. Soyez donc rassuré, personne ne s’est retrouvé sans stage dans toute l’histoire du baccalauréat!

Vie étudiante du programme

Le Culte

Le Culte est un magazine fait par et pour les étudiantes et étudiants du programme. Il propose des articles à la fois ludiques et informatifs et crée une vie culturelle autour du programme.

Comité Stratégies de production

Le Comité Stratégies de production (Strat prod) organise des événements sociaux et informatifs exclusivement dédiés aux étudiantes et étudiants du programme, qui ont pour but de favoriser les échanges entre les différentes cohortes du programme et le milieu professionnel. Chaque année, notamment, il tient une soirée réseautage avec les personnes diplômées du programme.

Suivez le Comité Strat prod sur Facebook!
Contact : comite.stratprod@outlook.com


Chaire René-Malo

La Chaire René-Malo offre plusieurs activités pour les étudiantes et étudiants, en plus d’accorder des bourses d’excellence spécifiquement pour les étudiantes et étudiants en stratégies de production culturelle et médiatique. 

Consultez le site web de la chaire pour obtenir tous les détails >

Perspectives d’emplois

Secteurs de l’industrie culturelle

Les secteurs de l’industrie culturelle où les finissantes et finissants du programme évoluent sont extrêmement diversifiés :

  • Théâtre
  • Danse
  • Multimédia
  • Télévision
  • Cinéma
  • Musique
  • Spectacle
  • Édition
  • Festivals
  • Événementiel

Postes et fonctions

L’autonomie, la débrouillardise et le sens de l’initiative développés par les étudiantes et étudiants dans le cadre de leur formation leur permettent de s’intégrer avec souplesse à différents postes et fonctions, donc celles-ci :

  • producteur.trice déléguée;
  • responsable des budgets de production, des équipes, du déroulement des tournages ou des représentations;
  • directeur.trice de production;
  • coordonnateur.trice et assistant.e de production;
  • responsable de l’environnement technique et de l’organisation de la logistique;
  • responsable des contrats et des aspects juridiques;
  • responsable du financement;
  • coordonnateur.trice à l’analyse des publics;
  • coordonnateur.trice à la programmation;
  • responsable des bilans de production;
  • concepteur.trice et analyste de politiques gouvernementales.

Voyez un portrait plus complet des perspectives professionnelles qui s’offrent aux diplômées et diplômés du baccalauréat en communication (stratégies de production culturelle et médiatique) en consultant le site etudier.uqam.

Nous joindre

Pour toute question sur le contenu du programme :
Suzanne Lortie
Responsable du programme
lortie.suzanne@uqam.ca

Pour toute question concernant votre dossier étudiant, l’horaire, etc. :
Lilia Djenane
Agente de gestion du programme
communication.stratprod@uqam.ca
514-987-3637
J-1775

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômées, diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
1495, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3S1