Projets en cours

« COVID-19 » Migration en ligne et évaluation des impacts d’un programme de groupes de codéveloppement professionnel dans la fonction publique québécoise

Nathalie Lafranchise Département de communication sociale et publique

Avec Maxime Paquet (Université de Montréal, chercheur principal), et France Gravelle (Département d’éducation et pédagogie)

Pour répondre à l’Action 12 de la stratégie de gestion des ressources humaines du Gouvernement du Québec, le Secrétariat du conseil du trésor du Québec (SCT) a mis sur pied un programme de groupes de codéveloppement professionnel (GCP) interministériel destiné aux gestionnaires et aux professionnels responsables d’une équipe. Chaque GCP est composé d’un groupe restreint de personnes qui s’engagent à se rencontrer à une fréquence et pour une durée déterminée, afin de s’entraider et de s’offrir du soutien dans leur développement professionnel ou projet de changement respectifs.

En 2019, un total de 43 GCP a été formé (105 gestionnaires et 316 professionnels). Ces GCP ont été animés par 39 conseillers en gestion des ressources humaines provenant de 19 ministères et formés à l’animation en présentiel par une conseillère en développement des compétences de la Direction du développement des compétences gouvernementales (DDCG) du SCT. Or le contexte pandémique a sévèrement compromis le fonctionnement du programme. Plus du quart des GCP n’ont complété que la moitié des activités prévues et près de la moitié des participantes et participants ont manifesté ne pas être à l’aise de poursuivre en mode virtuel et ont abandonné le programme. Pour faciliter la transition du programme de GCP vers un mode virtuel en 2020, la DDCG a fait appel à l’équipe de cochercheures et cochercheurs pour solliciter leur expertise quant à l’implantation organisationnelle, l’optimisation et l’accompagnement de GCP en mode virtuel, en plus d’aider à améliorer ses analyses et mesurer les impacts, selon les meilleures pratiques fondées sur des données probantes, dans le but de pérenniser le programme, malgré le contexte pandémique.

En plus de renforcer la capacité et l’autonomie de l’équipe de la DDCG du SCT, le présent projet vise à faciliter la migration en ligne des GCP, ainsi qu’à évaluer les impacts individuels et organisationnels de cette modalité de formation en virtuel. Le projet comprend un pôle action-formation-accompagnement et un pôle recherche à devis mixte. Le volet action-formation-accompagnement consistera à :

  1. accompagner l’équipe de la DDCG dans le processus de migration des GCP du présentiel au virtuel;
  2. former les animatrices et animateurs de GCP en vue de maximiser l’impact positif des GCP en mode virtuel et ré-attirer et maintenir les participantes et participants qui ont peu d’intérêt ou qui hésitent à intégrer un GCP en mode virtuel;
  3. faciliter le développement de la compétence numérique auprès de toutes les parties prenantes.

Un volet évaluation/recherche permettra de :

  1. mesurer les impacts individuels et organisationnels de la participation au programme de GCP tout en habilitant l’équipe du SCT à l’utilisation d’une méthodologie d’évaluation;
  2. communiquer les résultats finaux à l’interne et à l’externe, avec les partenaires.

La cohorte 2020-2021 comporte 28 GCP qui regroupent 253 participantes et participants rattachés à 19 ministères, pour six rencontres au cours de l’année. L’importante collecte de données (1 518 questionnaires) permettra de mieux connaître la nature et l’ampleur des impacts des GCP en mode virtuel sur le développement des compétences des participantes et participants et sur les ministères.

Dans l’esprit partenarial et collaboratif, la structure de gouvernance du projet qui comprend un comité scientifique et un comité de pilotage opérationnel impliquant l’ensemble des partenaires et permettra de coconstuire chacune des étapes du projet. Le partage des ressources, la collaboration et la combinaison d’expertises des cochercheures et cochercheurs, de l’experte-conseil impliquée et des membres de l’équipe du SCT quant aux GCP, à l’accompagnement en mode virtuel et à l’évaluation favorisera un transfert de compétence durable pour les partenaires.

CRSH, Subventions d’engagement partenarial, 2020-2022

Nathalie Lafranchise >

Trouver un autre projet >

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
1495, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3S1