Projets complétés

Évaluation d’une campagne de sensibilisation à la radicalisation et enjeux de communication : le cas de la campagne « Et si j’avais tort? J’en parle, j’apprends! »

Christian Agbobli Département de communication sociale et publique

Une collaboration avec le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV)

En partenariat avec le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV), ce projet vise à soutenir celui-ci dans le processus d’évaluation de leur campagne « Et si j’avais tort? J’en parle, j’apprends! », lancée en septembre 2017 en collaboration avec la Commission canadienne pour l’UNESCO. Cette campagne de sensibilisation vise à promouvoir des aptitudes favorisant le processus de résilience et le développement d’un esprit critique comme facteurs de protection face aux discours radicalisants et extrémistes menant à la violence. L’objectif est de procéder au suivi de la campagne en cours et à l’évaluation de celle-ci afin d’approfondir nos connaissances relativement aux méthodes de sensibilisation et de prévention de la radicalisation menant à la violence.

CRSH Engagement partenarial, 2019

Christian Agbobli >

Trouver un autre projet >

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
1495, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3S1