Projets en cours

Visibilité et invisibilité dans les médias sociaux : contre-publics en ligne les personnes LBGTQ+

Mélanie Millette Département de communication sociale et publique

À l’intersection de l’étude des médias, de la visibilité et de l’espace public, cette recherche interroge les possibilités d’un gain en capacité d’agir pour les personnes LGBTQ+ par l’intermédiaire de regroupements politiques appelés « contre-publics ». Les contre-publics se développent en deux temps en marge de l’espace public dominant : d’abord le repli sur soi, afin de nommer ses enjeux, et ensuite la recherche de visibilité, pour porter des revendications dans l’espace public. Les médias sociaux permettent à la fois la visibilité et l’invisibilité, selon le paramétrage des plateformes et les stratégies des usagers. Mobilisant un cadre théorique combinant la sociologie des usages des technologies, les théories de l’espace public et des contre-publics, les travaux récents sur la visibilité ainsi que sur les identités LGBTQ+, cette recherche répond à la question suivante : comment la visibilité et l’invisibilité résultant de l’usage des médias sociaux des personnes LGBTQ+ participent-elles de leur rapport à l’espace public, notamment par la constitution de contre-publics?

FRQSC Soutien à la recherche pour la relève professorale, 2017-2020

Mélanie Millette >

Trouver un autre projet >

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
1495, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3S1