Effectuer un stage à l’étranger

Tous les programmes proposant des stages acceptent que les étudiantes et étudiants effectuent leur stage à l’étranger. Toutefois, il est primordial que le mandat réponde aux conditions posées par le programme et qu’il soit accepté par la personne responsable de la supervision des stages ou la direction de programme.

Dans cette section, vous trouverez une multitude de renseignements concernant les stages à l’étranger. Si vous ne trouvez pas réponse à toutes vos questions, visitez le site web des Études à l’international de l’UQAM.

Aide financière

Les étudiantes et étudiants désirant obtenir de l’aide financière pour la réalisation d’un stage à l’étranger ont accès à plusieurs ressources. En voici quelques-unes :


Certificats et baccalauréats par cumul de programmes

Les étudiants qui suivent un certificat n’ont pas accès aux Bourses à la mobilité pour financer leur projet, sauf si le certificat s’inscrit dans le cadre d’un baccalauréat par cumul de programmes (baccum).

De plus, veuillez noter que la recherche de stage à l’étranger ainsi que toute la coordination de sa réalisation (voyage, accueil, etc.) reste l’entière responsabilité de l’étudiant. Pour obtenir de l’aide et plus d’information à propos des procédures, contactez le secrétariat de votre programme.

Procédures administratives à entreprendre

Les processus d’approbation et d’inscription d’un stage à l’étranger ne diffèrent pas de ceux des stages classiques. Le stage doit être approuvé par la personne superviseure des stages de votre programme et vous devez vous inscrire au cours-stage de votre programme.

La recherche du stage, la conclusion de l’entente, la planification et l’organisation de l’activité de stage est votre responsabilité.

Assurances

Le tableau ci-dessous indique dans quelle proportion l’UQAM vous assure.

STATUT ÉTUDIANTRESPONSABILITÉ CIVILE*ASSURANCE MALADIE, BLESSURE, ACCIDENTS, ETC.
Inscrit.e à temps plein ou partiel
Stage au Canada
Couvert par l’UQAMNon rémunéré : couvert par l’UQAM
Rémunéré : couvert par l’employeur par le biais de la CSST
Inscrit.e à temps plein ou partiel
Stage à l’extérieur du Canada
Couvert par l’UQAMRémunéré ou non : l’étudiant doit se procurer une assurance personnelle adaptée à son déplacement

* L’assurance responsabilité civile couvre les dommages que vous pouvez causer à un tiers dans le cadre de votre stage. Elle ne couvre pas les dommages que vous pouvez subir personnellement. Si vous causez des dommages à un tiers dans le cadre de votre stage et que ce dernier vous transmet une réclamation, une mise en demeure ou une poursuite judiciaire, la réclamation doit être transmise au Service des affaires juridiques de l’UQAM.

Nous vous incitons à contracter une assurance-voyage. Cette assurance devrait couvrir l’annulation de votre billet d’avion, un montant réaliste pour le remplacement de vos bagages, ainsi qu’une assurance-maladie complète.

La Régie de l’assurance-maladie du Québec indique elle-même la nécessité d’avoir une assurance complémentaire, puisque cette institution ne rembourse que les frais au tarif « québécois ». Par exemple, 100 $ canadiens par jour sont attribués à l’hospitalisation. Il est probable que ce montant ne couvre pas les frais d’une hospitalisation, par exemple, aux États-Unis.

Prévention médicale

Avant de prendre quelque décision que ce soit, il est primordial de vous informer sur le pays d’accueil de votre stage (climat, us et coutumes, situation financière, relations internationales, conditions sanitaires), ce qui vous permettra de mieux vous préparer mentalement et physiquement à votre stage.

Consultez pour cela le site https://voyage.gc.ca/voyager/avertissements du gouvernement du Canada. Les renseignements à l’intention des voyageuses et voyageurs y sont complètes et fiables. Vous y trouverez entre autres :

  • les adresses des cliniques du voyageur,
  • les recommandations aux voyageuses et voyageurs présentées par pays,
  • les communiqués des centres internationaux de surveillance de la santé,
  • etc.

Nous vous incitons fortement à consulter toutes ces ressources avant de prendre une décision et de partir.

Organismes internationaux à l’UQAM

Le Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) et le Centre d’études pluridisciplinaires en sécurité et société (CEPES), basés à l’UQAM, entretiennent des liens avec des partenaires à l’international. Si leur mission vous intéresse, il est possible qu’ils aient des ressources et des contacts pour vous appuyer dans vos démarches.

Organismes gouvernementaux québécois et canadiens liés aux stages à l’étranger
Information sur les destinations les plus courantes

Avant de partir, vous devez faire des recherches sur les conditions d’entrées et de séjour dans le pays que vous aurez sélectionné. Nous présentons ci-dessous des renseignements concernant les destinations les plus courantes et les coordonnées des ambassades en sol québécois.

Veuillez toujours confirmer ces informations auprès du consulat ou de l’ambassade.


France

1) Si séjour de moins de 90 jours :

  • passeport canadien;
  • pas besoin de visas et d’autres documents pour l’entrée et le stage.

2) Si séjour de plus de 90 jours :

  • passeport canadien;
  • visa long séjour obligatoire (plus ou moins 50 €);
  • pouvoir prouver qu’on a 1000 $ d’avance par mois à passer en France;
  • attestation d’études avec dates, fournie par l’organisme d’accueil en France;
  • formulaire de la régie de l’assurance maladie;
  • veuillez vous informer sur le programme vacances-travail.

Consulat général de France à Montréal
1, Place Ville-Marie, Bureau 2601
Montréal, Québec  H3B 4S3
Téléphone : 514-878-6200
Télécopie : 514-878-3981

visas@consulfrance-montreal.org ou info@consulfrance-montreal.org


Belgique

  • Passeport canadien.
  • Séjour de moins de 90 jours dans un bloc de 6 mois : pas besoin de visa.
  • Séjour de plus de 90 jours : visa de résidence temporaire spécifique pour stagiaire (environ 85 $ CAN).
  • Votre organisme d’accueil, de stage, doit vous envoyer un permis de travail qu’il aura obtenu en Belgique.
  • Un contrat de stage (si non rémunéré, vous devez présenter une déclaration de soutien financier).
  • Certificat médical.

Consulat général de Belgique à Montréal
999, boul. De Maisonneuve Ouest, suite 850
Montréal, Québec  H3A 3R4
Téléphone : 514-849-7394
Télécopie : 514-844-3170


Angleterre

  • Passeport canadien et votre ancien passeport si le présent passeport a été délivré moins d’un an avant.
  • Preuve que vous avez assez d’argent pour payer le billet de retour et pour vivre le premier mois.
  • Séjour de moins de 6 mois : pas besoin de visa.
  • Séjour de plus de 6 mois : visa Working Holidaymaker, valide jusqu’à 2 ans (environ 90 $ CAN); permis de travail inclus dans le visa.

British High Commission 
80, rue Elgin
Ottawa, Ontario  K1P 5K7
Téléphone : 613-237-2008
Télécopie : 613-232-2533


Mexique

Consulat général du Mexique à Montréal
2055, rue Peel, bureau 1000
Montreal, Québec  H3A 1V4
Téléphone : 514-288-2502 ou 514-288-2707
Télécopie : 514-288-8287


États-Unis

Consulat des États-Unis à Montréal 
1155, rue St-Alexandre
Montréal, Québec  H3B 1Z1
Téléphone : 514-398-9695

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômées, diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
1495, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3S1