Offrir un stage

Dans le contexte actuel, les activités de stage seront analysées par les directions de programme, notamment en collaboration avec les milieux de stage. Les stages seront réalisés à distance lorsque possible et, sauf exception, seront également supervisés à distance.

Consultez le site covid19.uqam.ca qui sert à informer la communauté uqamienne des plus récents développements concernant le déroulement des activités à l’UQAM et n’hésitez pas à nous contacter à communication.stages@uqam.ca.


Accueillir un stagiaire

Faire appel à une ou un stagiaire comporte plusieurs avantages, autant pour votre entreprise ou votre organisme que pour l’étudiante ou l’étudiant. Non seulement vous concourez au développement de la main-d’œuvre de demain, mais vous accueillez une ou un candidat potentiel que vous sélectionnez et qui pourra contribuer de façon concrète à votre milieu. Que ce soit par l’accomplissement de tâches libérant des membres de votre équipe ou par la réalisation de projets spéciaux, en offrant un stage, vous pourrez entre autres :

  • faciliter le recrutement;
  • combler un poste vacant;
  • recevoir de l’aide en cas de surcharge de travail;
  • réaliser des projets en attente;
  • profiter d’un échange de compétences entre les étudiantes et étudiants et votre milieu.

Information générale

Qu’est-ce qu’un stage en communication

Dans le cadre des programmes de baccalauréats de la Faculté de communication, le stage est une activité qui permet à l’étudiante ou l’étudiant de développer son esprit d’analyse et de synthèse et d’accroître son sens des responsabilités dans le cadre d’une expérience professionnelle réelle au sein d’une véritable organisation.

Le stage répond donc d’abord à des objectifs pédagogiques précis et l’étudiante ou l’étudiant doit, dans ce contexte, satisfaire à des exigences en matière d’engagement et d’évaluation.

Dates idéales pour afficher un stage et période des stages
TrimestrePériode idéal d’affichagePériode de stage
HiverMi-octobre à mi-décembreJanvier à fin avril
ÉtéFévrier à mi-avrilMai à fin août
AutomneMai à mi-aoûtSeptembre à fin décembre

À noter que les offres de stages peuvent néanmoins être reçues en tout temps, et ce, pour tous les programmes.

Comment proposer une offre de stage
  • La ou le répondant est la personne qui supervise l’étudiante ou l’étudiant au sein de l’organisme qui accueille le stagiaire.
  • La ou le superviseur de stages est l’enseignante ou l’enseignant de la Faculté de communication qui encadre et évalue l’étudiante ou l’étudiant durant son stage. Il s’agit de la personne responsable du cours-stage auquel l’étudiante ou l’étudiant s’inscrit pour pouvoir réaliser son stage ainsi que celle qui valide et accepte les stages et leur mandat.
  • La personne agente de stage (personne-ressource) de la Faculté de communication s’occupe de répondre à vos questions concernant la nature des stages selon les programmes et les modalités de stage. Elle ne joue aucun rôle pédagogique.

1. Définir le mandat du stage et préparer l’offre de stage

L’organisation d’accueil doit définir un mandat de stage clair avant de soumettre une offre aux étudiantes et étudiants de la Faculté.

À noter qu’il est possible d’ajuster le mandat en cours de stage, mais vous devrez en informer clairement l’étudiante ou l’étudiant, qui devra de son côté en aviser sa ou son superviseur de stages. Pour certains programmes, la convention de stage devra alors être revue en conséquence et signée de nouveau par les parties prenantes.

Pour déposer une offre de stage, vous devez préparer un appel à candidatures comme vous le feriez pour un emploi. Autrement dit, vous devez inclure :

  • une brève présentation de l’entreprise;
  • une description du mandat de stage et des responsabilités de la ou du stagiaire;
  • une présentation des exigences et des qualités recherchées chez la ou le candidat;
  • la durée du stage, avec une date de fin et de début (la mention « À déterminer » peut être inscrite dans le formulaire si les dates sont flexibles, voir la rubrique « Déposer une offre de stage »);
  • la date limite pour déposer une candidature (à inscrire dans la section « Description » du formulaire, voir la rubrique « Déposer une offre de stage »);
  • et une précision concernant la rémunération (rémunéré avec taux horaire, non rémunéré, à discuter, montant forfaitaire, compensations, etc.).

2. Déposer une offre de stage

Pour déposer une offre de stage, vous devez utiliser la Banque d’emplois des Services à la vie étudiante.

Vous devrez d’abord vous créer un compte, puis vous rendre à la page « Afficher une offre », la section « Offre de stage en communication », à partir de laquelle vous pourrez remplir le formulaire d’offre de stage, qui reprend les éléments énoncés dans la rubrique « Définir le mandat du stage et préparer l’offre de stage » de cette page.

Toute offre de stage peut être modifiée au besoin et demeure enregistrée dans votre compte employeur. Vous pouvez donc en tout temps suspendre, prolonger et réactiver vos offres. Par défaut, les offres sont affichées pour une durée de 30 jours. Après cela, vous devrez les réactiver.

Une fois votre formulaire rempli et envoyé, l’agente ou l’agent de stage de la Faculté validera son contenu et diffusera l’offre aux étudiantes et étudiants des programmes concernés, qui recevront une notification de la plateforme leur informant qu’une offre les concernant vient d’être affichée.

Les étudiantes et étudiants intéressés par votre offre vous enverront directement leur dossier de candidature. La Faculté n’intervient pas dans ce processus.

Comptez deux jours ouvrables pour que la Faculté valide et active votre offre.

Consultez la rubrique Aide de la Banque d’emplois pour mieux connaître les étapes d’affichage et n’hésitez pas à contacter la personne-ressource pour les stages à la Faculté si vous avez des questions (communication.stages@uqam.ca).


3. Choisir votre stagiaire

Le processus de sélection de l’étudiante ou l’étudiant stagiaire est à votre entière discrétion. Une fois que vous aurez sélectionné une ou un candidat, vous aurez à remplir et à signer la convention de stage ou l’entente de stage* que l’étudiante ou l’étudiant vous fera parvenir.

Avant que l’étudiante ou l’étudiant puisse commencer son stage, celui-ci et son mandat doivent impérativement être approuvés par la personne superviseure de stages de leur programme, ce dont atteste la signature par toutes les parties prenantes de la convention ou de l’entente de stage et, dans le cas de certains programmes, du formulaire de placement de stage.

Avec l’accord de l’étudiante ou l’étudiant, un stage peut se poursuivre après la fin de la session ou peut dépasser la durée minimale exigée par son programme. Pour des raisons d’assurances, il ne peut toutefois commencer avant le début de la session.

*Les différents formulaires de stage pour chaque programme sont disponibles à la page « Effectuer un stage », dans la section « Procédure, mandat et documentation de stage », si vous souhaitez prendre connaissance de leur contenu.


4. Encadrer votre stagiaire

Pour que l’expérience du stage soit constructive et positive pour toutes et tous, la personne répondante doit s’engager à offrir à l’étudiante ou l’étudiant stagiaire un lieu propice pour travailler et un encadrement constant. Dans ce contexte, les stages en télétravail ne seront pas acceptés par les programmes.

La personne répondante devra aussi s’assurer que le mandat convenu au départ soit respecté pour toute la durée du stage.


5. Évaluer votre stagiaire

La personne répondante de l’organisation d’accueil devra remplir un formulaire d’évaluation du stagiaire fourni par le programme à la fin du stage et l’envoyer directement à la ou au superviseur de stages.

Rémunération du stagiaire

La Faculté de communication encourage la rémunération des stagiaires, même si cela est laissé à votre discrétion. Par contre, puisque le stage représente un ou plusieurs cours universitaires auxquels l’étudiante ou l’étudiant doit s’inscrire, nous vous suggérons d’accorder un montant forfaitaire de 350 $ pour 140 h de stage, ce qui équivaut aux droits de scolarité facturés pour cette durée. Il est aussi possible d’offrir une compensation sous d’autres formes (remboursement des frais de transport, accès à certains services, etc.).

Assurances

Les politiques et les règlements en vigueur à l’UQAM exigent, pour qu’un stage soit valide, que l’étudiante ou l’étudiant soit inscrit au stage et que son placement ait été confirmé par la personne responsable du programme auquel elle ou il est inscrit de même que par l’organisation qui l’accueille.

De plus, cette confirmation assure aux étudiantes et étudiants stagiaires et aux organisations d’accueil les protections suivantes :

1. Assurance-accident

L’Université, par sa participation au régime de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail et en vertu de la Loi sur les accidents de travail du Québec, assure la protection de toutes et tous les stagiaires non rémunérés ayant le statut de résidents du Québec qui seraient victimes d’un accident au sein de leur milieu de stage, et ce, partout dans le monde.

Dans le cas des stagiaires ne bénéficiant pas du statut de résidents du Québec et des stagiaires rémunérés, c’est à l’organisation d’accueil qu’appartient la responsabilité de fournir cette protection.

Dans le cas d’une ou d’un étudiant étranger qui possède un visa d’études au Canada, donc non résident, une entreprise peut demander auprès de la CSST le formulaire « Demande de protection de travailleur bénévole ».

2. Assurance en responsabilité civile

L’Université détient à ses frais une police d’assurance en responsabilité civile qui assure une protection pour les dommages que ses étudiantes et étudiants causeraient à des tiers dans le cadre des activités reliées directement au stage. Le milieu de stage doit contacter la Faculté (communication.stages@uqam.ca) pour obtenir l’attestation d’assurance.

3. Assurance en responsabilité professionnelle

L’Université détient à ses frais une police d’assurance en responsabilité professionnelle qui assure une protection pour les dommages consécutifs à des services professionnels rendus par les stagiaires œuvrant, dans le cadre d’un stage, sous la responsabilité d’un professionnel qui est membre en règle d’une corporation régissant au Canada ou dans l’une de ses provinces, la profession exercée par ce professionnel.

Crédit d’impôt et Programme incitatif pour l’accueil de stagiaires
Crédit d’impôt

Si vous offrez un stage à une étudiante ou étudiant stagiaire de la Faculté et avez engagé des dépenses admissibles pour la ou le stagiaire, vous pourriez être admissible à un crédit d’impôt. Pour obtenir plus de renseignements sur ce crédit d’impôt, consultez le site de Revenu Québec.

Procédure :

  • L’organisation faisant la demande doit remplir le formulaire CO-1029.8.33.10, à l’exception du point 4, et le faire parvenir à l’adresse communication.stages@uqam.ca.
  • À la réception du document, la personne-ressource à la Faculté s’assurera que l’information inscrite y est juste et remplira les éléments manquants.
  • Une fois le formulaire dûment rempli et validé, la personne-ressource le retransmettra à l’organisation.
Programme incitatif pour l’accueil de stagiaires (PIAS)

Le PIAS s’adresse aux entreprises qui souhaitent accueillir des stagiaires en leur permettant d’être mieux outillées pour suivre leur réussite dans l’acquisition et le développement de compétences en milieu de travail. Les employeurs admissibles recevront une subvention pour que la personne répondante au sein de leur entreprise participe à une formation.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez le site de la Commission des partenaires du marché du travail.

Respect et consentement

Tout milieu de stage, il est important de le souligner, est appelé à respecter la Politique no 16 de l’UQAM visant à prévenir et à combattre le sexisme et les violences à caractère sexuel. Cette politique s’applique tant à la communauté universitaire de l’UQAM qu’aux partenaires externes et, par conséquent, vise à protéger les étudiantes et étudiants dans le cadre de leurs activités de stage approuvé. À ce titre, les milieux de stage doivent donc s’engager à offrir un milieu de travail qui maintient une culture du respect et du consentement.

Secteurs d’activités

Dans la liste ci-dessous, vous trouverez la liste des programmes de premier cycle pour lesquels les étudiantes et étudiants doivent ou peuvent réaliser des stages dans le cadre de leur cursus scolaire, avec, pour chaque programme, la durée minimale des stages et des exemples de mandats possibles.

Les secteurs d’activités couverts sont variés et peuvent, dans certains cas, se chevaucher. Cette liste vous permet donc de découvrir nos programmes et les aptitudes qu’y développent les étudiantes et étudiants, en plus de vous guider quant à la nature des mandats que vous pouvez offrir aux stagiaires.

Au moment de déposer une offre de stage, c’est l’agente ou l’agent de stage de la Faculté qui établira à quel(s) programme(s) s’adresse votre offre. Consulter la page « Effectuer un stage » si vous souhaitez connaître la procédure que les étudiantes et étudiants doivent suivre par programme.

Action culturelle

Le programme de baccalauréat en action culturelle de l’UQAM vise à former des professionnelles et professionnels capables de concevoir des actions culturelles, de promouvoir l’accès à la culture et de développer la participation socioculturelle dans les communautés. Il s’inscrit ainsi dans le processus historique de démocratisation de la culture et l’actualise de manière pertinente sur les terrains d’aujourd’hui.

L’action culturelle regroupe un ensemble de stratégies d’intervention déployées de manière pertinente pour emmener des transformations positives sur les terrains de la culture ou encore dans la vie sociale grâce à la culture. Les personnes diplômées de ce programme (agentes culturels, chargées de projets, médiatrices culturelles, coordinatrices, organisation d’événement, etc.) œuvrent dans une grande variété de milieux, comme les sections culture et loisirs des municipalités, les maisons de la culture, les centres culturels et de loisirs, les événements et les festivals, les institutions éducatives offrant des services d’animation socioculturelle, les entreprises et les industries culturelles, les institutions gouvernementales et les organismes communautaires et artistiques.

Durée du stage

600 h

Les stages peuvent s’effectuer en mode intensif et à temps plein (35 h modulables par semaine/15 sem.) ou encore se dérouler à temps partiel (20 h modulables par semaine/30 sem.).

*La personne répondante dans l’organisme devra réaliser une évaluation à la mi-stage et une évaluation à la fin du stage.

Exemples de mandats

  • Animer des groupes, des activités, des événements ou des plateformes
  • Coordonner une équipe ou un projet en action culturelle
  • Développer ou mettre en place des stratégies d’intervention et d’action culturelle
  • Développer ou mener des projets culturels
  • Évaluer des programmes d’activités ou des événements culturel
  • Renouveler des activités ou des programmes culturels
  • Organiser des événements culturels

Consulter le dépliant récapitulatif

Communication humaine et organisationnelle

Le programme de baccalauréat en communication humaine et organisationnelle (anciennement « relations humaines ») de l’UQAM offre une formation spécialisée dans les champs de pratique et de recherche relatifs aux échanges et aux interactions humaines entre : les personnes, les personnes et les groupes, les personnes et les organisations, les groupes, les groupes et les organisations.

Les compétences développées sont utiles dans tous les milieux où la communication et les interactions entre les personnes, les groupes et les organisations sont centrales dans la réalisation d’objectifs communs.

Durée du stage

280 h (40 jours)

Exemples de mandats

  • Animer et résoudre des conflits ou des problèmes en milieu de travail
  • Coordonner ou conduire un projet (ou assister la personne qui en est responsable)
  • Coordonner une équipe de travail (ou assister la personne responsable)
  • Développer des stratégies d’intervention en milieu organisé
  • Intervenir dans le milieu de la communication interculturelle et internationale
  • Animer ou co-animer des séances de formation en entreprise ou tout autre milieu, en présence ou en ligne
  • Offrir un accompagnement individuel, de groupe ou organisationnel
  • Effectuer un sondage, en faire l’analyse et rédiger un rapport
  • Mener des entretiens, analyser les données et en rendre compte

À noter que, pour ce programme, un formulaire de placement de stage, soit une entente préliminaire de stage, doit être rempli et signé. De plus, une entente de stage détaillée devra être élaborée par le stagiaire.

Communication marketing

Le programme de baccalauréat en communication marketing vise à former des professionnelles et professionnels pouvant maîtriser les divers aspects des communications intégrées : publicité, commandites, relations publiques, marketing direct, etc.

Les étudiantes et étudiants acquièrent, par cette formation, des connaissances relatives aux divers aspects de la communication marketing et apprennent à établir des stratégies cohérentes et originales pour le positionnement des organisations, tant aux échelles locale que nationale et internationale.

Durée du stage

280 h (40 jours)

Exemples de distribution horaire:

  • Minimum 14 h/sem. pendant un maximum 20 semaines
  • 20 h/sem. pendant 14 semaines
  • 28 h/sem. pendant 10 semaines
  • 35 h/sem. pendant 8 semaines, ou toute autre forme équivalente

Exemples de mandats

  • Participer à l’organisation de campagnes de communication marketing
  • Participer à l’organisation de campagnes de publicité
  • Planifier et réaliser du placement média pour une campagne de publicité
  • Élaborer et mettre en œuvre le branding d’une marque, d’un produit ou d’une compagnie
  • Planifier et réaliser une campagne de marketing interactif
  • Préparer et décliner des projets de merchandising
  • Réaliser des études de marché
  • Réaliser des plans de communication
Journalisme

Le programme de baccalauréat en journalisme de l’UQAM forme des professionnelles et professionnels de l’information reconnus pour leur polyvalence. En plus de leur permettre d’acquérir des aptitudes et des habiletés intellectuelles liées à la pratique du journalisme, le programme les rend aptes à réfléchir de façon critique au rôle de l’information dans notre société et à en comprendre les grands enjeux sociaux.

Les personnes diplômées de ce programme sont ainsi appelées à remplir différentes fonctions liées à l’information (reportage, recherche, rédaction, direction, etc.) sur tout type de plateforme.

À noter que les étudiantes et étudiants doivent réaliser leur stage dans un média reconnu (radio, télévision, Internet, écrit).

Durée du stage

140 h (20 jours)

Exemples de mandats

  • Rédaction journalistique
  • Recherche journalistique
  • Reportage
  • Animation de bulletins de nouvelles
  • Vérification des faits
  • Journalisme de données
Médias interactifs

Le programme de baccalauréat en communication (création médias – médias interactifs) de l’UQAM vise à former des conceptrices et concepteurs spécialisés dans la création d’expérience et le traitement d’environnements numériques interactifs. La formation est orientée de façon à préparer les étudiantes et étudiants à la polyvalence demandée dans les domaines des « nouveaux médias », principalement en vue du développement d’installations interactives dans des espaces physiques ou de réalité virtuelle, ou encore de toute forme de productions liées à la scénographie audiovisuelle interactive, dans le contexte d’événements spéciaux, de performances ou d’œuvres artistiques.

Les personnes diplômées de ce programme deviendront ainsi des artisans, des développeurs, des technologues créatifs, des conceptrices ou des productrices ayant une vue d’ensemble sur les médias interactifs et leurs applications.

Domaines de stage

  • Création, production ou expérimentation dans le domaine des médias interactifs
  • Intégration et création en médias numériques, danse, musique, design sonore, immersion, théâtre ou art public

Durée du stage

280 h (40 jours)

Types de stage

Il existe deux catégories de stage pour ce programme.

1) Un stage d’expérimentation, où l’étudiante ou l’étudiant s’associe à un groupe de recherche ou développe un projet autonome de recherche-création

Exemples de stage :

  • Développer un projet pour une demande au cycles supérieurs ou à un festival d’envergure internationale
  • Développer un prototype pour fonder sa propre entreprise
  • Développer une application novatrice pour une institution du domaine de la santé ou de l’éducation

2) Un stage en milieu de travail, où l’étudiante ou l’étudiant peut développer ses aptitudes dans une entreprise, un organisme communautaire ou un regroupement de créateurs.

Exemples de stage :

  • Soutenir la direction technique lors de la préparation de sites pour des événements publics
  • Soutenir le développement de contenus dans une boîte de production en marketing expérientiel
  • Participer au développement d’un système de captation pour une entreprise spécialisée en expériences interactives

Accueillir un.e étudiant.s stagiaire (guide du répondant) >

Relations publiques

Le programme de baccalauréat en communication (relations publiques) forme des professionnelles et professionnels des relations publiques appelés à agir comme intermédiaires entre les organisations et leurs publics. Pluridisciplinaire, il permet une spécialisation qui intègre la planification stratégique, les relations de presse, la gestion de crise, la gestion des médias socionumériques, la communication interne, la recherche et l’analyse, l’écriture et la publication, les relations gouvernementales, le marketing et la commandite et les événements spéciaux ainsi que la gestion de projet.

Les stagiaires que vous engagerez seront à même de vous aider dans l’atteinte de vos objectifs en communication.

Durée du stage

La durée normale des stages est de 140 h, soit l’équivalent de quatre semaines à temps complet.

Exemples de mandats

  • Élaborer un plan de communication et en réaliser les actions
  • Assurer les relations avec les médias
  • Préparer des dossiers de presse et réaliser une veille médiatique
  • Gérer des réseaux sociaux
  • Concevoir des stratégies de communication
  • Élaborer des outils de communication
  • Réaliser des documents promotionnels
Stratégies de production culturelle et médiatique

Le programme de baccalauréat en communication (stratégies de production culturelle et médiatique) vise à former des professionnelles et professionnels aptes à occuper, entre autres, des rôles de producteur, de diffuseur et d’analyste. Les étudiantes et étudiants y développent des habiletés stratégiques et organisationnelles et apprennent à identifier les défis créatifs inhérents aux diverses pratiques culturelles et médiatiques.

Ce programme vise ainsi à former des personnes qui pourront œuvrer à la conception, au développement et à la gestion de projets dans les domaines de la production médiatique et culturelle. Les diplômées et diplômés de ce programme seront en mesure d’identifier les différentes étapes du processus de la production médiatique et culturelle, d’en mesurer les déterminants majeurs, de collaborer à la mise en place, au développement, à la gestion et à l’évaluation de ces projets tout en élaborant une réflexion critique sur leur pratique.

Les champs d’intervention relèvent notamment des sphères d’activité suivantes : le cinéma, la télévision, le multimédia, l’enregistrement sonore, la radio, le spectacle, le théâtre, l’événementiel, etc.

Durée du stage

140 h (20 jours)

Exemples de mandats

  • Concevoir et développer des projets médiatiques et culturels
  • Gérer des projets médiatiques et culturels
  • Participer à l’analyse de projets médiatiques et culturels
  • Participer à la gestion et à diffusion d’un produit culturel
  • Planifier l’organisation pratique et la réalisation de projets médiatiques et culturels
Télévision

Le programme de baccalauréat en communication (création médias – télévision) vise à former des spécialistes en conception, en réalisation et en animation télévisuelle, pouvant exercer tous les métiers propres à la production télévisuelle. Les personnes diplômées de ce programme acquièrent également des compétences afin de devenir des intervenantes critiques du domaine des communications médiatiques.

Durée du stage

140 h (20 jours)

Exemples de mandats

  • Production, recherche et animation liée à une production télévisuelle

Les mandats de vidéaste pour des organismes autres que des organismes reconnus dans le milieu de la télévision ne sont pas acceptés; les stages doivent être réalisés dans un contexte de production télévisuelle.

Offrir un emploi aux étudiants ou aux diplômés

Pour acheminer une offre d’emploi aux étudiantes et étudiants, contacter les Services à la vie étudiante de l’UQAM.

Personne-ressource

Karelle Arsenault
Agente de stage
Faculté de communication
communication.stages@uqam.ca

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
1495, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3S1