Projets complétés

Le service public médiatique à l’ère de l’Internet

Gaétan Tremblay École des médias

Avec Oumar Kane (DCSP)

Cette recherche porte sur le rôle du service public médiatique à l’ère de l’internet et des sociétés du savoir. Au moment même où s’affirmaient dans les années 1980 la remise en cause du service public et les opérations de privatisation et de déréglementation, naissait un nouveau mouvement d’étude et de défense des biens et services collectifs, le mouvement des « commons », qui s’est d’abord intéressé aux « commons » matériels tels que la forêt et la mer. Avec l’expansion des réseaux numériques, cette approche s’est étendue à la connaissance, à la culture et à l’information. L’étude des industries culturelles, caractérisées par leur créativité et proposées depuis quelques années comme modèles pour une nouvelle économie dite « créative », nous amène à prendre en considération la problématique de la propriété intellectuelle et celle-ci, depuis l’avènement de l’internet, oblige à prendre en compte les « creative commons ». En suivant cet enchaînement conceptuel, nous nous proposons d’analyser la radiodiffusion, industrie de production et de diffusion culturelle où la notion de service public a historiquement joué un rôle de premier plan, à la lumière de la nouvelle perspective qu’offre la problématique de la créativité et des « knowledge and creative commons ». Les réseaux numériques représentent certes un défi de taille pour les télévisions traditionnelles en ce qu’ils grugent leurs auditoires et amputent leurs revenus publicitaires. Mais la vitalité du mouvement des « knowledge and creative commons » sur l’internet devrait également attirer l’attention des radiodiffuseurs, en particulier des chaînes publiques, dans la mesure où il pourrait inspirer un renouvellement du service public, en facilitant une plus grande accessibilité aux productions culturelles.

CRSH. Savoir, 2014-2017

Gaétan Tremblay >

À lire : Le service public médiatique à l’ère des réseaux numériques. Expériences croisées de Radio-Canada, la BBC et France Télévisions (2019), un ouvrage de Gaétan Tremblay, Aimé-Jules Bizimana et Oumar Kane publié au Presses de l’Université du Québec.


Trouver un autre projet >

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
1495, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3S1